30 fonctionnaires mobilisés par El Hadi Ould Ali pour le 20 avril

1
20 Avril à Tizi

TIZI-OUZOU (Tamurt) – La direction de la jeunesse et des sports du département de Tizi-Ouzou, gérée par le ministre El Hadi Ould Ali, a mobilisé 30 000 jeunes, dont la plupart sont des fonctionnaires, pour diverses animations et festivité prévues à travers les chefs-lieux de daïra à Tizi-Ouzou.

Plus de 500 associations culturelles sont appelées aussi à prendre part au programme d’El Hadi Ould Ali et du préfet de Tizi-Ouzou. L’objectif est de maintenir le plus grand nombre possible de citoyens kabyles le 20 avril dans leurs localités respectives, afin de ne pas grossir les rangs des indépendantistes qui marcheront à Tizi-Ouzou. Le plan du régime est clair. El Hadi a choisi, cette année, d’agir  dans l’ombre et d’éviter l’erreur de l’année passée où il s’est exhibé dans la presse pour appeler les kabyles à ne pas rejoindre le MAK. Un comportement qui a eu exactement l’effet inverse de ce qu’El Hadi avait espéré.

« On parle d’un budget de 30 milliards de centimes qui seront déboursés par la direction de la jeunesse et des sports rien que pour faire barrage aux indépendantistes kabyles le 20 avril prochain », nous confie un élu à l’APW DE Tizi-Ouzou. Certes, l’information est impossible à vérifier, mais on sait bien que le régime peut faire pire que ça pour contrer les souverainistes du pays kabyle sous occupation algérienne.  D’autre part, les candidats du FLN, RND, FFS, RCD et autres sont appelés, eux aussi, à organiser le plus grand nombre possible de sorties de proximité le 20 avril. Par le passé, le régime algérien envoyait souvent de ministres dans les villes de Kabylie chaque 20 avril pour justifier la présence des militaires dans la région. Le 20 avril 2014, les services de sécurité avaient, pour rappel, organisé même un attentat terroriste à Ath Wacifs, pour donner plus d’ampleur à cet événement qui a coûté la vie à plus de 20 soldats et faire l’ombre sur la mobilisation du MAK.

Ravah Amokrane