4 ans après son officialisation : tamazight n’est enseignée qu’en Kabylie

20
tamazight
tamazight

KABYLIE (TAMURT) – Quatre années, jour pour jour, après que tamazight ait été « reconnue » comme langue officielle dans la constitution algérienne, aucune avancée concrète sur le terrain n’a été réalisée. La situation n’a pas évolué d’un iota depuis avril 2016.

Comme il fallait s’y attendre, la reconnaissance constitutionnelle de la langue tamazight en Algérie n’a été que de la poudre aux yeux. Rien de concret n’a été réalisé en quatre années. L’enseignement de la langue tamazight est toujours facultatif en dépit de cette officialisation. Non seulement, il est facultatif mais il est également et toujours limitée à la Kabylie : Bgayet, Tizi Ouzou, la partie kabylophone de Bouira et la partie kabyle de Boumerdès. Malgré les tentatives d’introduire l’enseignement de la langue tamazight dans des écoles des autres régions d’Algérie, il n’en demeure pas moins que ça n’a pas été fait. Dans certaines wilayas, des parents d’élèves ont même organisé des actions de protestation afin de s’opposer à l’enseignement de tamazight à leurs enfants.

Par ailleurs, dans les différents secteurs importants comme la justice et les administrations, entre autres, la langue tamazight est toujours exclue. Les audiences dans les tribunaux se déroulent toujours et exclusivement en langue arabe. Aucune campagne d’amazighisation de l’environnement, notamment, les plaques de signalisation, n’a été menée, même pas en Kabylie. Même les noms des villes et villages ayant été arabisés au lendemain de l’indépendance n’ont pas été réhabilités pour renouer avec leur appellation amazighe d’origine. Dans les documents officiels, on continue d’écrire Béjaia, Bouira, Béni Douala, Béni Aissi, Béni Yéni, Béni Ouarthilane, Djebel Aissa Mimoun…

Quant à l’Académie algérienne de la langue tamazight, elle demeure toujours un mort-né malgré le fait que la liste de ses membres et son président soit rendue publique.

Tarik Haddouche

20 COMMENTAIRES

  1. Syd c’est facile de parler de démocratie en imposant l’arabe car la majorité est arabisée(d’arabe) suite à une arabisation forcenée depuis 62 du fait de la dictature militaro mafieuse. Quelle légitimité !!! C’est comme de dire qu’une personne qui a été violentée doit violenter les autres pour justifier la violence. Le mieux est soit de parler une langue neutre , français ou anglais pour communiquer entre nous quand nous venon de régions différents soit parler deux langues comme au Japon que tous doivent apprendre. Avoir d’autres positions revient à pousser à la scission , et alors cessez de parler d’unité algérienne !

  2. Ca se prétend démocrate et laïque mais censure toutes opinions qui ne va pas dans le même sens que l’auteur, c’est fasciste et totalitaire, digne d’un journal Nord-coréen.

  3. L’Etat algérien est un poste avancé de la dékabylisation des kabyles via l’école,les mosquées et les médias arabisants.Les kabyles qui marchent pour une Algérie démocratique ont tord de ne pas dénoncer en PRIORITÉ la politique criminelle d’arabisation du peuple kabyle.Un Etat anti-amazigh ,anti-kabyle ne peut promouvoir une langue qu’il a toujours combattu.Confier Tamazight à l’Etat algérien,c’est comme si on charge un renard pour garder des moutons. Taqvaylit a besoin d’un Etat kabyle et non d’un Etat archaïque et despotique hostile à l »amazighité.

  4. @Syd
    une fois de plus tu viens ici pour faire de la provocation avec des rethoriques fachisantes si ce n’est pour idiots! la communaute arabo-musulmane de France est une communaute issue d’une immigration recente et a les memes droits que les autochtones de France. Le peuple Amazigh d’Algerie est CHEZ LUI! C’est leur pays ancestrale depuis la nuit des temps. Comment oses tu comparer un peuple millenaire sur sa terre millenaire avec le destin d’une une communaute d’immigres en France. Tu parles de majorite en Algerie qui aurait choisi la langue arabe … c’etait quand ce choix ? quand est ce il a fait ce choix ? Il n yas aucune trace d’un choix democratique pour ce choix. La premiere constitution « algerienne » qui impose ce choix fut vote par Ben Bella et ses putchistes au cinema le Mouggar d’Alger apres qu’ils aientt pris le pouvoir par la force. Tu ne connais rien de l’histoire de l’Algerie alors arretes de raconter des imbecilites et mensonges.

  5. Pourquoi l’arabe est imposé en Algérie? Bonne question, la réponse est simple, les algériens se considèrent à majorité arabe (même si ça prête à discussion) c’est leurs choix, dans un pays démocratique, c’est la majorité qui impose son choix et non une minorité, (surtout une minorité vivant dans un pays étranger ce qui est votre cas) c’est hypocrite de vouloir que la France ne cède rien aux arabo musulmans vivants en France tout en demandant à l’Algerie de céder aux caprices d’une de ces minorité.
    Pour finir personne ne vous prend au sérieux, comment pouvez vous espérer obtenir quoi que ce soit, d’un régime qui vous ignore totalement, d’une population qui vous méprise et d’un pays dans lequel VOUS NE VIVEZ PAS? Votre combat se résume à insulter les algériens sur internet, encore une fois un combat de se type ne sert à rien à moins que votre but c’est de vous défouler sur le net.

  6. Bonjour, je ne comprends pas pourquoi on récupère pas notre langue d’origine berbère, je me sens plus berbère
    que arabe, pourquoi forcé les gens, et pourtant je ne parle pas l ‘amazigue. Je pense aussi que la majorité des algériens sont berbères. Il faut être fière de ses origines, s’identifier de force à des arabes , même dans ma famille. Je vie en France, mais je vais apprendre la langue, et je suis sûr que mes arrières grands parents seront fiers, mais je renie pas que je suis musulmane jusqu’à la fin de mes jours.

  7. Au lieu d’exiger la généralisation de l’enseignement de tamazight parout en Algerie on ferait mieux d’exiger l’enseignement de la langue kabyle uniquement en Kabylie et en même temps boycotter la langue arabe dans tous les domaines. Je suis entrain de tourner autour du pot, il n’ y a qu’un état Kabyle indépendant pour régler définitivement cette question.

  8. @syd, pourquoi vouloir nous imposer la langue arabe, ce n’est pas notre langue et en plus, en dehors de votre religion, elle ne sert à rien.

  9. @Syd
    et toi pouquoi tu impose ton arabe aux kabyles chacun sa langue et les chevres seront bien gardees

  10. @Enzo
    les gens de Tizi comme toi qui boycottent tamaight ne sont pas des Kabyles : des descendants de Turques et d’Arabes. voila la reponse a ta question. Un Kabyle qui refuse sa langue est un bounoule et les bounoules n;ont pas la parole sur quoi que ce soit en Kabylie.

  11. @Syd
    la question c’est pourquoi toi et ton regime arabo-khorotoiste nous impose l’arabe a nous les Kabyles en Kabylie et ailleurs! Saches de quoi tu parles.

  12. Il faut savoir que l’Etat arabe a été imposé de force par les armes. Donc toute officialisation viendra en subordination de ce fait accompli- par la force-. L’identité de Etat est l’unique certitude qui unit militaires et islamistes. L’erreur du FFS/RCD est d’avoir accepté cette hiérarchie des cultures au travers la mystification qui voudrait faire passer que le coran serait langue préférée du « dieu » des musulmans. Une fois admise cette absurdité vous ouvrez pratiquement une autoroute au colonialisme. Il est donc impératif d’exiger un Etat Amazigh pour que la Kabylie s’y identifie, sans quoi on refuse de rentrer dans cette farce coloniale, soit elle véhiculée par des Kabyles, parce que un Etat qui ne reflète pas nos valeurs ne peut nous représenter.. On a donc pas à accepter ni l’officialisation de langue sans nos valeurs comme moteur. Ces valeurs sont l’Amazighité comme socle unique du pays, pas seulement au passé mais conjuguée au présent et généralisée et l’arabe doit etre limitée à ceux qui la demandent. La laicité et la liberté religieuse Egalité homme/femme. Or aujourd’hui Thamazight est octroyée et facultative, la langue arabe est langue d’Etat- une insulte à l’histoire plusieurs fois millénaire de Thamazight, qui est passeisée pour laisser place à la colonisation halal

  13. Vous dites n importe quoi le tamazight est également enseigne dans les aures Batna khenchela Oum el bouaghi et bien d autres contrees berbérophones en Algérie

  14. Si c’était hier, on pourrait continuer ces discussions byzantines et à se demander pourquoi ce retard dans la promotion de notre langue maternelle, mais cela fait près de 60 ans ! On se moque des Kabyles et de la Kabylie car on s’approche d’un siècle d’indépendance et de marginalisation de notre langue. Tout autre peuple qui se respecte aurait pris les dispositions qui s’imposent dans pareille situation. Le Peuple Kabyle composé d’une dizaine de millions d’âmes n’a pas d’élite ni de guide pour sortir vers la lumière. Or, des peuples de quelques centaines de milliers d’individus ont arraché sur les 5 continents leur liberté ou bien s’en sont sortis de la tutelle d’un autre peuple grand frère, les exemples sont légion… Croire qu’il existe un peuple algérien c’est continuer à croire qu’il existe un peuple soviétique. Les Russes, les Ukrainiens et autres Lettons ou Estoniens ont compris qu’ils méritent tous de vivre libres. Il y a des Kabyles et il y a des arabes comme il y a des Kurdes et des Turques, comme il y a des Pakistanais et des Indiens… Les Kurdes ne pleurent pas sur la non officialisation de leur langue par la Turquie, ils veulent leur Liberté et leur indépendance. L’algérie ou son synonyme l’arabo-algérie n’a pas pour vocation de promouvoir la langue maternelle des Kabyles. Le penser c’est croire au père Noel.

  15. Pourquoi vouloir imposer cette langue aux autres régions? Désolé de vous le dire mais la langue amazigh ne leurs servira à rien, c’est votre langue, l’état vous donne l’occasion de l’étudier maintenant il faut arrêté de chercher des prétextes de victimisation.

  16. Une tomate saine ne saurait rendre sain un cageot de tomates pourries mais à l’inverse un arabisé pourra contaminer un cageot de Kabyles . En effet c’est toujours au Kabyle de s’astreindre à parler arabe soit qu’on l’y oblige manu militari soit par pitié car le Kabyle plus ouvert aux autres cultures sait toujours parler la langue de son interlocuteur . Il a la faiblesse de se mettre à la portée de ce dernier qui en profite pour le contraindre au fil des génération à ne s’adresser à lui qu’en sa langue . Ceci se vérifie à tel point que s’il y a un seul arabe dans une salle il contraindra toute l’assemblée à s’exprimer comme lui car comme par hasard il ne parle pas la langue de la majorité et qu’il faut unanimité pour un accord selon lui . A plus forte raison lorsqu’il est majoritaire on ne doit même plus rêver en notre langue et dans ce cas seulement il parle de « démocratie » .Pour ce qui me concerne je m’exprime devant cet envahisseur en toute langue disponible sauf la sienne. Les Kabyles au lieu de manifester au Hirak ou ailleurs dans la langue de la contrainte devraient méditer cela s’ils ne veulent pas un beau matin se réveiller dans un pays où même le souvenir de la veille aurait disparu.

  17. Il suffit voir les documents administratif pour comprendre ladite officielisation tamzirrt n´a été qu ´une arnaque politique du voyou Bouteflika et ses complices les kds qui ont colaborer avec lui.

  18. Désarabiser l’Etat en Kabylie du moins. Preuve que les KDS veulent bien l’assimilation qui veut la preuve allez voir berbere Tv, l’équivalent d’el moudjahid dans l’emigration.

  19. Ça démontre la singularité et la particularité des kabyles et surtout leur attachement contre vent et marée arabo-islamique, à leurs vraies racines berbère, méditerranéenne, nord-africaine, à leur langue et à leur culture. Ce n’est pas si évident quand on est envahi, de continuer à raviver la flamme Taqbaylit. Ceux qui se considérent musulmano-arabo-bedouin-orientaux ne sont définitivement plus des kabyles.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici