6 églises fermées à Bgayet et Tizi Ouzou

2
L'église d'Ighzer amokrane
L'église d'Ighzer amokrane

KABYLIE (TAMURT) – Pas moins de six églises protestantes ont été fermée en moins d’un mois dans les deux wilayas de Bgayet et Tizi Ouzou. Il s’agit de lieux de culte chrétien fermés manu-militari par les gendarmes suite soit à des décisions de justice soit à des arrêtés des walis.

La chasse aux chrétiens se poursuit donc avec plus d’acharnement ces dernières semaines dans la région de Kabylie qui constitue pourtant une sorte d’oasis de liberté de culte dans un pays presque complètement livré à l’unicité dans tous les domaines surtout en ce qui concerne la pratique religieuse. En dehors de la religion musulmane, toutes les autres convictions religieuses et spirituelles sont du domaine de l’interdit en Algérie. Nos seulement les non-musulmans d’Algérie et ceux de Kabylie plus particulièrement sont victimes d’une intolérance et d’une menace permanente de la part d’intégristes qui voient en toute personne qui ne pense pas comme eux un véritable ennemi à battre voire à abattre, les autorités officielles se sont mises de la partie depuis quelques semaines en procédant carrément à la mise sous scellée des lieux de culte chrétien. Pourtant, dans la région de Kabylie, les chrétiens se comptent par dizaines de milliers sans compter les athées, les déistes et les agnostiques. Même les citoyens musulmans qui n’adhèrent pas aux idées du wahhâbisme et du salafisme et qui sont restés fidèles à l’islam ancestral n’échappent pas à cette « chasse aux sorcières ». Face à cette persécution,  le responsable de l’Eglise protestante d’Algérie (EPA) a tiré hier la sonnette d’alarme en dénonçant « la campagne mensongère visant, vainement, à la discréditer ». L’APE estime, en outre, que le seuil de l’intolérable a été franchi.

Tarik Haddouche

2 COMMENTAIRES

  1. Et pendant ce temps là les arabo-islamistes en France obtiennent des permis de construire pour leurs mosquées avec une facilité des plus déconcertante.

  2. Ce qui dit long de la nature du régime, qui ne peut que se subordonner aux monarchies hideuses. Il se veut islamique arabe et les vrais arabes le haissent et les islamistes versent le sang des autoctones sur l’autel de la Oumma.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici