Pourquoi pas une désobéissance civile en Kabylie ?

18
Pourquoi pas une désobéissance civile en Kabylie ?
Pourquoi pas une désobéissance civile en Kabylie ?

KABYLIE (Tamurt) – Le peuple kabyle ne peut pas rester éternellement sous la domination des militaires algériens et leurs régies racistes.  Les nouvelles générations perdent patience. Les jeunes veulent réagir et prendre leur destin en main. Si le MAK a opté pour la voie pacifique, les jeunes veulent passer à l’action.

Des étudiants et des jeunes militants du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie proposent d’opter pour la désobéissance civile et accentuer ainsi la pression sur le régime d’Alger.  « Il faut qu’on réagisse. Le moment est propice. Un dynamisme sans précédent est affiché par les jeunes kabyles et les adhésions à notre mouvement prennent de l’ampleur.  À mon avis c’est le moment de passer à l’acte. Une désobéissance civile est l’une des solutions pour notre cause. En ce moment de crise économique et la chute des prix des hydrocarbures, pourquoi les Kabyles ne cesseront pas de payer les impôts et les autres taxes ?

Je propose aussi de ne pas payer les factures d’électricité, comme en 2001 », propose une jeune étudiante en journalisme à l’université de Tamda de Tizi-Ouzou. Sa suggestion est partagée par d’autres jeunes étudiants. Les jeunes kabyles sont fiers de leur nationalité, ils ne s’identifient plus à l’Algérie, comme leurs aïeux qui ont rejeté tous les envahisseurs depuis des siècles.   Le temps de libérer la Kabylie est arrivé. La détermination de ce peuple est inouïe.

Lounès B