Une Marocaine flagellée en Arabie Saoudite pour prostitution

1
Une Marocaine flagellée en Arabie Saoudite pour prostitution
Une Marocaine flagellée en Arabie Saoudite pour prostitution

TAEF (Tamurt) – La monarchie wahhabite continue de défrayer la chronique par des pratiques moyenâgeuses. Une ressortissante marocaine, résidente à Taëf, en Arabie Saoudite, a été condamnée par un tribunal saoudien, à 50 coups de fouet, un châtiment corporel des plus violents, assorti d’une peine de prison de 4 mois, d’une amende de 1000 rials et d’une expulsion vers le Maroc.

Et ce pour avoir été reconnue coupable de pratique de prostitution. Les faits qui lui ont été reprochés par la police religieuse (Mutaw3n) relevant du comité de protection de la vertu et de la prévention du vice sont le racolage via le NET (Smartphone, What’s Up). La victime, une quinquagénaire n’a pas échappé aux lois intransigeantes et rigoristes de la police saoudienne, accoutumée à ce genre de pratiques.

 Amnay