La RN 75 coupée à la circulation, dimanche, pendant de longues heures

0
La RN 75 coupée à la circulation, dimanche, pendant de longues heures
La RN 75 coupée à la circulation, dimanche, pendant de longues heures

AMIZOUR (Tamurt) – Des citoyens en colère, habitants la cité de recasement dite Difour, ont bloqué, le dimanche dès les premières heures de la matinée jusqu’aux environs de 15 heures, à proximité du gros village de Merdj Ouamane, la route nationale n° 75 menant de Bougie vers Sétif via Amizour. La réouverture n’a été décidée qu’après des promesses faites par les autorités locales qui se sont réunies avec les représentants des protestataires. 

 Les eaux usées qui, en l’absence d’un raccordement à un réseau d’assainissement, se déversent à l’intérieur même de leurs habitations associées à une pénurie récurrente d’eau potable et à l’absence d’un éclairage public dans leur quartier ont fait réagir ces derniers qui sont convaincus que seule la contestation de rue oblige les autorités à donner une oreille attentive aux doléances citoyennes. En effet, selon ces habitants, plusieurs réclamations ont été adressées aux autorités mais sans aucune réponse.

 Intervenant sur les ondes de la radio locale, l’un des adjoints au maire dira que le problème de l’éclairage public est à mettre sur le dos de la direction de wilaya de l’urbanisme et de la construction qui n’a pas daigné répondre favorablement aux correspondances de la mairie laquelle n’a aps cessé de soulever le problème de l’absence des équipements nécessaires malgré le poste maçonné réalisé par les services de l’APC. Quant au problème d’eau, il soulignera que cela concerne tous les villages de la commune tout en occultant celui relatif à l’absence d’un réseau d’assainissement.

 Amaynut