Un Kabyle parmi les victimes de l’attentat de Jakarta

3
Un Kabyle parmi les victimes de l'attentat de Jakarta
Un Kabyle parmi les victimes de l'attentat de Jakarta

JAKARTA (Tamurt) –  Un Kabyle Amer-Ouali Tahar, 69 ans, de Ogdal (Tizi-Ouzou) fils de Mohamed et de Amer-Ouali Tassadit figure parmi les deux innoncentes victimes de l’attentat du groupe armé Etat islamique (EI) qui a eu lieu jeudi passé à Jakarta en Indonesie.

Tahar Amer-Ouali était arrivé au Québec durant les années 1980 pour fuir la montée de l’islamisme. Ironiquement, c’est aux mains de l’EI qu’il a perdu la vie jeudi. Sa dépouille sera rapatriée au Canada une fois que les autorités canadiennes auront terminé leur enquête.

En visite à Jakarta, Mourad, le frere de la victime a été lui aussi la cible des terroristes lors de la même attaque. Grievement blessé, il a étá transporté à l’hôpital où il se trouve toujours, mais sa vie est hors de danger.

La victime Amer-Ouali Tahar était audioprothésiste. Il a fondé trois cliniques dans la région de Montréal. Il partageait son temps entre l’Indonésie, où il avait également une clinique, et le Québec, où résident ses cinq enfants et deux petits-enfants.

Aux yeux de Farid Amer-Ouali, son père était un homme passionné. « Il vivait la vie au maximum. D’ailleurs, c’est sans doute la raison pour laquelle il se trouvait là. Il aimait visiter différents endroits; l’alpinisme aussi. Il avait escaladé le Kilimandjaro, je pense qu’il pensait planifier aller au Aconcagua », a-t-il confié à Radio-Canada samedi.

Tahar Amer-Ouali se trouvait non loin du café Starbucks lorsque des assaillants ont fait feu dans un centre d’achat de la capitale indonésienne.

«Dans la commotion, les gens qui étaient sur place ne savaient pas ce qui c’était passé», a expliqué Farid Amer-Ouali, le fils de la victime.. «On n’avait pas de nouvelles de lui alors on a communiqué avec l’ambassade canadienne. C’est eux qui nous ont donné la triste nouvelle.»

Tahar Amer-Ouali laisse dans le deuil ses cinq enfants.

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a présenté sur Twitter ses condoléances à la famille de M. Amer-Ouali en milieu d’avant-midi samedi. Il a aussi condamné les attentats commis à Jakarta et Ouagadougou, au Burkina Faso. Cette dernière attaque, survenue vendredi, a fait au moins 23 morts et a été revendiquée Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Tamurt