8 mois de prison avec sursis et 50 000 DA d’amende requis contre le blogueur Tarek Mammeri

0

Le jeune blogueur Tarek Mammeri a été condamné, aujourd’hui, par la cour d’Alger à 8 mois de prison avec sursis, une amende de 50 000 DA ainsi qu’une décision de saisie de son téléphone portable et de son ordinateur.

Quatre chefs d’inculpation « destruction de biens d’autrui, destruction de documents administratifs, incitation directe à attroupement et outrage à un corps constitué », ont été retenus contre ce jeune blogueur. L’affaire remonte aux élections législatives quand le jeune Trek avait appelé au boycott des élections et il a critiqué les autorités publiques via des vidéos sur Youtube. Dans l’une de ces vidéos, il s’est filmé entrain d’arracher les panneaux d’affichage de la campagne électorale et il a brûlé sa carte d’électeur.

Madjid