Journée de la Nation Kabyle : déclaration du Conseil Universitaire de Tizi-Ouzou

1

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Le 14 juin 2001 est une date historique qui a marqué le peuple kabyle lorsqu’il s’est mobilisé comme un seul homme pour défendre son honneur et sa dignité contre la gendarmerie coloniale qui tirait avec des balles explosives sur les jeunes kabyles dans le dos.

En 2013, le GPK a proclamé le 14 juin comme journée de la Nation Kabyle et le conseil universitaire du MAK – Tizi-Ouzou célébrera  cette journée chaque année   jusqu’à l’avènement d’un Etat kabyle, tous les 14 juin à 22h 00,  en éteignant pendant une minute les lumières pour que du noir de l’oppression algérienne jaillisse la flamme de la liberté de la Kabylie en allumant des bougies que chacun mettra à sa fenêtre.

Cette date est inscrite dans nos mémoires et dans l’histoire du peuple Kabyle entamé depuis l’insurrection armée du 29/09/1963, suivie du « Printemps Berbère » de 1980, le printemps de mai 1981, le Boycott Scolaire de 1994-95, la révolte populaire contre l’assassinat de Matoub Lounes le 25/06/1998, la révolte du « Printemps Noir » pendant laquelle on enregistra les 127 personnes tombées pour la liberté du peuple kabyle, des grandioses marches des femmes, la déclaration du 5 juin 2001 revendiquant officiellement pour la première fois un avenir de la Kabylie distinct de celui de l’Algérie.

Le conseil universitaire du MAK s’incline devant la mémoire de ces martyrs de la liberté et renouvelle le serment de poursuivre le combat jusqu’à la libération de la Kabylie du joug colonial algérien.

Tilleli i taqvaylit
Liberté pour la Kabylie.

Le 14 juin 2016, Tizi-Ouzou
Le conseil universitaire du MAK