A 18 heures à Tizi Ouzou, le taux de participation a été de 14 % seulement

9

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Comme il fallait s’y attendre, la population de Kabylie dont celle de la wilaya de Tizi-Ouzou a tourné le dos à l’élection législative qui s’est déroulée en ce jeudi 4 mai en Algérie. A 18 heures, soit une heure avant la fermeture des bureaux de vote et le début de l’opération de dépouillement, le taux de participation officiel dans toute la wilaya de Tizi-Ouzou n’a été que de 14 %.

Un taux extrêmement faible quand on sait que tous les partis politiques qui pesaient dans la région sont engagés dans ce vote comme le FFS, le RCD, le FLN, le RND, le PT et le MPA. Malgré que toutes ces formations aient pris part à l’élection, toute réunie, elles n’ont pu mobiliser que 14 % de l’électorat. De ce fait 86 % de la population  kabyle résidant dans la wilaya de Tizi-Ouzou a désavoué aussi bien ces élections que le régime politique algérien mais aussi tous les partis politiques, chargés par le régime de contribuer à donner une légitimité aussi bien au vote qu’au pouvoir qui gère l’Algérie sans donner aucune chance à une voix discordante de s’exprimer.

Il est clair qu’en dépit de ce taux de participation très faible en Kabylie (à Bougie aussi le taux de participation est très bas), les députés qui sortiront de ces urnes siègeront à l’Assemblée populaire nationale et s’exprimeront au nom du peuple kabyle. Malgré leur illégitimité qui ne souffre d’aucun équivoque, ils seront des députés à part entière. Ils oseront même dire et ressasser qu’ils sont les seuls qui ont le droit de parler au nom de la Kabylie comme ils l’ont fait déjà lors des expériences passées. Mais qui les croira ?

Tahar Khellaf  pour Tamurt