A défaut de vrais projets : Le wali de Tizi Ouzou inaugure des aires de jeux

0
Aires de jeux
Aires de jeux

TIZI OUZOU (Tamurt) – La célébration du 56 ème anniversaire de l’indépendance de l’Algérie a tourné au ridicule dans la wilaya de Tizi Ouzou. En effet, devant l’inexistence d’aucun projet « consistant » achevé, les autorités locales, à leur tête le wali, Mohamed Bouderbali, n’avaient pas d’autres choix que de mettre en scène un scénario des plus ridicules. En effet, pour tenter de sauver la face, le wali a procédé à l’inauguration de nombreux « projets » jeudi dernier à travers quelques localités de la wilaya. Mais par projets, il ne faudrait  du tout pas comprendre hôpitaux, auto-routes, usines, etc…

En effet, par inauguration de projet, il faut comprendre plutôt : une aire de jeux à la cité des 200 villas du centre ville de Tizi Ouzou et une autre aire de jeux à la cité des 600 logements de la même ville. Le même jour, le wali a inauguré aussi, tenez-vous bien, des extensions de sièges d’assemblées populaires communales (mairies) dans la daira de Boghni ainsi que, et là c’est la pire de toutes, un tronçon de deux kilomètres sur quarante huit kilomètres de l’auto-route Est-Ouest qui devrait relier Tizi Ouzou à Djebahia dans la wilaya de Bouira.

En cinq ans, ce projet n’a avancé que de 2 kilomètres sur les 48 kilomètres globalement prévus. Quant aux autres projets, théoriquement en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou, ils sommeillent tous, à l’instar du nouveau stade de 50 000 places à Boukhalfa, le projet du téléphérique Bouhinoun-Redjaouna, le barrage d’eau de Souk Ntleta, l’hôpital de Bouzeguene, etc…

Tarik Haddouche