A la fin du Hirak, les Kabyles seront les grands perdants

15
Le Hirak
Le Hirak

KABYLIE (TAMURT) – Le « Hirak » ne propulsera jamais l’Algérie vers un régime démocratique. C’est un mouvement qui est appelé à disparaître rapidement. Son objectif, comme l’espère une partie des Algérien, ne sera jamais atteint. Les raisons sont multiples.

Le pouvoir algérien sera toujours le même. Rare ceux qui posent la question sur l’avenir de la Kabylie à la fin de ce Hirak. Il ne sera certainement pas reluisant. Pis encore, la Kabylie sera perdante dans cette affaire. A travers l’histoire, toutes les guerres, les révolutions et les mouvement politiques auxquels les Kabyles se sont associés avec les Algériens, la Kabylie s’en est sortie assommée. Inutile de citer des exemples tellement ils sont nombreux.

Le régime algérien gère tout. Il gère son armée, ses partis politiques,les mosquées, la drogue, les terroristes, les voyous, le pétrole,….Il gère tout. Les Kabyles n’ont aucun intérêt, absolument aucun, à s’impliquer dans des luttes qui ne le concernent pas. Jamais à travers l’histoire un algérien a défendu une cause kabyle, alors que les Kabyles passent toute leur vie à défendre des ingrats. Il est temps de mettre un terme à la colonisation algérienne en Kabyle. C’est la seule et unique solution.

Nadir S

15 COMMENTAIRES

  1. il y’a des dissidents très juste et loyale , et aussi des mauvais que j’appel les parasites , à travers plusieurs pays dans le monde ,qui ont la poignet de la Lesse invisible qui les maintien souvent entres les mains de leurs propre ennemies qui sont leurs commanditaires pour en faire d’eux des poids et des contre-poids pour l’Équilibre Ainsi pour le déséquilibre des situations lorsqu’ils le souhaitent …. . Sans qu’ils le sache ils agissent avec la plus grande fermeté sincérité et avec une honnêteté encré dans leurs âmes .. Mais  »’ La pire des chose ,et la chose la plus sale au monde c’est la politique . les réactions dans la précipitation et sans études sans analyses et sans recule ,peuvent entraîner nôtres faim et nôtres soif de liberté , à avaler une figue de barbarie sans l’isoler de peau , Et la suite c’est nos intestins qui vont se mettre en boucles et c’est nôtres bouche qui le révélera par des douleurs incessantes et le malaise en CDI . Donc Aujourd’hui nous devons on-tirez- des leçons pour toutes les erreurs du passée . on parle de l’autonomie de la Kabylie , comment cela est ‘il possible avec un territoire immense d’une superficie inestimable et des richesses très diverses dans chacune des régions d’Algérie , comment y’aura t’il le partage des richesses et du patrimoine .Sachons que toutes l’Algérie et berbère , du nord au sud et de l’est a l’ouest…. ET sachant que lorsque les Arabes sont entrée en Afrique du nord , ils ne sont pas venus a cheval avec leurs Épouses derrière leurs dos , donc cela reste toujours des arabes de-contrefaçon . S’il y’auras un changement du régime comme le souhaite le peuple , moi personnellement je serais d’accord pour la création des états confédéré. Car l’Algérie à était le berceau de plusieurs civilisations et personne ne peux le renier on + de cela c’est un immense pays ou un gouvernement centrale ne peux rien gérer sur toutes la globalité du territoire ….. l’une des solution qui pourrait changer peut-être- les choses , a mon avis c’est le découpage des régions .. Ou chaque région choisira le mode de vie qui lui convient et sur tout les aspects culturelle identitaire et économique , comme cela existe déjà dans plusieurs pays puissants économiquement et socialement et qui ont eu des problèmes de communautarismes et d’ethnie comme en Algérie . ET les suites seront les suivantes par des chercheurs affûtés… la recherche et le travail sur l’histoire de l’Algérie ainsi que de l’Afrique du nord entière ainsi que tout les pays qui regroupent les régions de toute la méditerranée …. Revenons a la population d’Algérie nôtres population a été Cloisonné es depuis l’indépendance 60 ans par l’enseignement du baathisme qui s’est accompagné d’une culture qui n’est pas du tout la nôtres …. Par les journaux la télévision ainsi que les radio nationale le théâtre les mosquées ou les théologiens n’ont aucune compétence enfin toute la culture venant de l’extrême Orient . Rajoutons a cela les espaces vitales d’expressions politique sociale et culturelle qui ont était bouclée ce qui fait qu’aujourd’hui le peuple est a la croisée des chemins, ils est a la recherche du -soi ..Qui d’ailleurs s’est exprimée par la terreurs la folie sur les années noir de 90 tel un serpent ayant égarée son venin jusqu’à maintenant sous la cape de Blanche-Neige . DU fait ou chaque algérien à eu pas uniquement des larmes Mais de la grêle aux yeux et tout le drame des algériens vient de tout cela.. De L’inculture et de l’ignorance de la religion et de l’extrémisme qui à été utilisé pour écarté toutes les tètes conscientes pour éviter de dénoncer tout leurs méfaits .. , pour cela je dirais que même la corruption les détournements de fonds le terrorisme religieux viennent aussi de tout cela . qui s’apparente a un sentiment de non-appartenance .. donc il faut se tenir responsable pas dans ce qui a été fait .Mais dans ce qu’il y’a a faire . ET que si nous voulant un changement . il va falloir commencer a réfléchir comment soigner cette population victime d’un désastre culturelles et identitaire et qui se propage de + en + le peuple se retrouve en quête de repère , depuis presque 60 ans … Un malade un fous onT ne le tue pas ont doit recherché les causes de son déséquilibre s’il n’est pas dans son élément ; Et ont le traite minutieusement pour le soigné .. Et s’il et ingérable et dangereux ont le place dans un lieu adapter pour le soigner aussi . donc on ne vas se renfermer dans 100 km carrée et vivre dans nôtres Enclos comme dans un poulailler , il y’a un énorme travaille de fourmilière qui dois être fait par des algériennes et algériens ,qui possèdent des qualification requises pour tout cela . et qu’ils se trouvent actuellement en Algérie et ailleurs à travers le monde et qu’ils n’hésiteront pas a venir pour l’aide et le secoure de leurs pays … De ma part je ne suis ni politicien ni sociologue je ne suis qu’un minime citoyen ,et je donne tout simplement mes avis sans vous forcer de l’ais accepter . aussi je n’ai jamais tenté de construire une piscine au Milieu d’un Océan …..L’Épine-Soigneuse

  2. @mmilo, Quand on aura besoin de vos conseils d’assimilation on vous fera signe. Allez y dire cela aux Juifs qui résistent et dominent plutot leurs ennemis: 7 millions contre 1000 000 000 de personnes. Trouvez vous un autre role.

  3. une baleine de plusieurs tonnes n’a jamais été hissé de l’eau d’un seul pécheur. Donc continuer a garder l’espoir d’en faire usage de votre épuisette … L’Épine Soigneuse ….

  4. @mmilo, nous n’ avons pas,de  » wilaya » mais l’ Arch »! Nous n’avons rien à faire avec le Hirak, gardez le pour vos 47 wilayas. Ni langue arabe ni islamisme d’ État pour nous. Nôtre vision est diamétralement opposée

  5. @ mmilo, vous n’ avez rien compris, la Kabylie refuse de rentrer dans le  » hirak » on vous le laisse!
    L’ Algérie officielle a comme langue l’ arabe( c’ est la constitution qui le dit), nous refusons de nous arabiser, même si c’ est un Kabyle qui sera son Berzidan, et même si cette Algérie arabe devenait démocratique( un songe du jeudi à samedi), nous la refuserions. Parce que un pays pour être le vôtre il faut qu’il ait votre langue et vos valeurs comme constantes. Nous enfariner dans cet islamisme d’ État et ses limites, c’ est suffoquant pour nous!
    Le Hirak est le vôtre.

  6. il n’y’a pas que les kabyles ou la Kabylie qui est algérienne nos 48 Wilaya-tes sont algérienne Nord-Sud-Est-Ouest . avec leurs diversités culturelles et de traditions .. Donc cessons par ces moments et cette période Crucial ,qui à finis a permettre a toutes les algériennes et algériens de S’unir pour enfin prendre leurs destins en main . Car la situation et très fragile et ne prenez pas les choses a la légère . Car un vieux chêne enraciné a Alger depuis presque 60 ans , ses racines peuvent atteindre Tombouctou donc méfiez -vous il ne faut pas essayer de s’approprier de ce mécontentement populaire et nationale pour dire que son Leader et kabyle , le mouvement est algérien et sans plus . nous risquons de régionalisée ce mouvement pacifique et exemplaire pour le monde entier . Pour jeté notre chandelle de liberté et du bonheur dans l’eau , Donc vive le peuple vivre les manifestations pacifiques et vive le Hirak civile …… Pour tout ce qui et des sujets des problèmes interne concernant la culture l’identité les traditions les principes de chaque région d’Algérie il y’aura des hommes et des femmes a la hauteur pour répondre à chaque sujet qui semble pertinent pour les citoyens ELUS bien -sur par les populations locale de chaque région. Donc pour le moment et pour l’instant laissons le peuple algérien dans sa démarche , pour qu’il se dissocie de cette super-glu qui lui colle aux fesses depuis 60 années et que personne n’aurait Osez penser qu’un jour du 22 février toutes les régions seront guérit du Syndrome de Stockholm …. vive la démarche civilisé et pacifique et vive l’algérie …..L’Épine-Soigneuse

  7. l’Algérie sans la Kabylie c’est pas l’Algérie et la Kabylie sans l’Algérie c’est pas Tamurrh el Kvayel

  8. Et vous vous croyez que ce pouvoir vous donnera cette indépendance facilement comme ça sans lutte et combat détrompez vous !!

  9. !!Erreur algorithmique, lire » ..qui repose sur une culture politique démocratique….plutôt que ces chiffres 4309185..
    Désolé…

  10. @ait ameur, Rebelote, comme e 63, boumediene et benbella comptaient exactement sur cette fragilité. Le grand problème est dans la capacité de proposer un projet sociétal puis social cohérent pour être convaincant. Éviter les questions de fond en proposant un rapiècement de l’ arabislamisme en lui superposant un système institutionnel démocratique est une illusion. Sans vouloir stigmatiser les pays musulmans, mais sans option radicale en terme de valeurs les institutions ne tiendront pas. Le Hirak à la même vision du système bouteflika et du Fln. bouteflika ne tombe pas pour la question morale mais pour l’ incohérence de toute l’ infrastructure institutionnelle, qui 4309185 sur une culture alors que la culture réelle du PEUPLE et RÉGIME reposent sur l’ arabislamisme où le chef est demi dieu ! Attention changer un personnel politique ne change rien. Si vous avez peur que l’ islam prenne le relais c’ est que les convictions sont fragiles, paradoxalement c’ est ce qui fait la force des militaires, qui ont toujours joué sur cette fracture.
    Ma proposition: un parlement Kabyle est une institution ancestrale autochtone, vécue au présent. Cette région peut être le modèle avec, l’ arch. La dynamique que déclenchera sera nouvelle pour la majorité, c’ est sur, mais les autres suivront et ainsi l’ État central sera fédéral de fait.
    Bien entendu la solidarité nationale est une tradition mais elle est subordonnée à la responsabilité. Dans ce cadre l’ élection présidentielle sera indirecte, vu la différence des régions, pour cela introduire des règles électorales qui impliquent une majorité qualifiée et des coefficients sur base démographique.
    L’ arabisme est une idéologie qui meurt sous pression de l’ islamisme, cette autre idéologie qui cultive la négation de l’ homme comme agent de l’histoire. Sans choix sociétal en cohérence avec le volet identitaire Clair, fragiliserait l’infrastructure institutionnelle( imaginez une crise financière et la  » oumma » intériorisée sortira dans la rue revendiquer l’ État islamique). C’est au niveau identitaire que les sociétés trouvent leur solidité, puis viendront les questions de gouvernance, contrairement à ce que dit la majorité, le non choix est subir les effets néfastes sans en avoir aucune certitude, si le minuscule Qatar et Émirats ont leurs mots à dire en Algérie, c’ est donc déjà une preuve de fragilité, c’ est urgent de finir avec la fuite en avant vouée à l’ échec.

  11. J’hallucine ou bien je rêve , un fou sur une branche d’arbre et qui scie la branche sur laquelle il est assis paisiblement ? Est-ce cela le futur de tous les Kabyles? J’en doute bien fort. La Kabylie ne sera jamais perdante.

  12. Les Kabyles sont comme les brebis, celui qui les emmènes à l’abattoir sait une chose essentielle sur eux… Ils manquent D’UNION ! « Ay Aqvayli, ittajjan gma-s ighli !! » (l’illustre Lewnis Ait MENGUELLAT)… Certains Kabyles sont encore à l’époque du général Bugeaud, que nos grands mères avaient surnommé le boucher(agezzar). Celui-là même qui avait divisé la Kabylie en deux… Et les KAKA sont encore englués dans les notions aliénantes au plus haut degré « Grande Kabylie » et « Petite Kabylie ». Comment dit-on en kabyle déjà ?? Personne ne le sait ! Les Anciens Kabyles partis, les Kabyles se contentent des vocables imbéciles et réifiants laissés par les Français ! Heureusement que, dans leur immense majorité, les Kabyles étaient et demeurent musulmans ! Sinon, il y a longtemps que nous aurions connu la même chose qu’au Rwanda…

  13. @zazi
    Suggerez des choses pour ameliorer les revendications du Hirak ou leur strategie . Ne donner juste pas l’etat des choses. Tous les gens qui ont un peu de cervelle savent ce qui se passe. Un leader de ce Hirak. Karin Tabou, a sorti sa tete du lot: voyez ou il est aujoud hui. Le regime cherche a imposer la violence pour mettre les militaires et paramilitaires dans la rue et pret a tirer pour tuer ce mouvement. J’ai l’impression que vous etes pret a tomber dans le piege. Le Hirak manque de vision claire ? pas du tout! Il ya des groupes qui veulent recuperer cette vision claire comme ces hamdoulilahistes, peut etre. Les choses ne sont pas faciles dans un pays modele por l’arabo-islamisme pendant des decades et en arriver la est deja un pas de geant.

  14. Au Hirak manque la vision claire. La revendication « démocratique » ne peut suffire pour en faire une nation. Manque le moteur. Ce que l’on remplace avec ce volontarisme para-militaire. Organiser ou plutot embrigader les masses le vendredi pour en faire une tache aussi grande qui dure depuis des mois est en réalité une nécessité pour masquer le fiasco historique du régime au bout du rouleau. Un régime qui a vécu de mensonges et d’anti-impérialisme. Son malheur paradoxalement arrive avec le grand fleuve d’argent lié au prix du petrole. La nature du système s’est donc mise à nu. Voilà donc qu’après la récréation venu le coup de sifflet, tous doivent rentrer dans les rangs pour repartir, le spectacle est fini, aux élections le train dans 5 minutes. Les milles et une nuit continuent…..

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici