A la veille de la célébration de Yennayer – Le MAK se recueille sur la tombe de Bessaoud Mohand Arav

2

C’est au village d’Aqawej, commune d’Ait-Aissa Mimoun, à Wagnun, que la délégation du MAK s’est rendue en cette matinée du 11 janvier, pour rendre hommage à cette figure emblématique de la Kabylie. Arrivée sur place, la délégation du MAK, composée de son président M. Bouaziz Ait-Chebib, de M. Bousaad Becha, cadre du MAK à Ath-Dwala et de M. Mourad Imache, petit fils d’Imache Amar a été accueillie par la coordination locale de Wagnun et de la population locale.

D’emblée, le président du MAK, M. Bouaziz Ait-Chebib s’est incliné sur la mémoire de Bessaoud Mohand Arav et la délégation du MAK, a déposé une gerbe de fleurs sur sa tombe. M. Ait-Chebib dira que la défunt avait un rôle primordial dans les rangs de l’ALN (Officier dans les rangs de l’Armée de Libération Nationale), il était aussi l’un des membres fondateurs du FFS (Front des Forces Socialistes).

Bessaoud Mohand Arav, était connu pour son engagement en faveur de l’identité et la culture amazighes, puisque c’est grâce à lui, que l’Académie Berbère a été créée en 1966, en compagnie de quelques intellectuels Kabyles et leur tête Taous Amrouche. Parmi les œuvres du défunt, l’actuel drapeau amazigh, aujourd’hui déployé par l’ensemble des Berbères en Afrique du nord. Ses œuvres, chants patriotiques et son combat militant ont contribué à la prise de conscience identitaire et culturelle.

Le président du MAK, n’a pas manqué de saluer l’assistance nombreuse venue rendre hommage à Bessaoud Mohand Arav. Il a rappelé à l’assistance la nécessité de venir en masse, demain à l’occasion des marches populaires que le MAK compte organiser à Tizi-Wezzu et à Bougie à l’occasion de Yennayer.

Aziz Ait-Amirouche