A l’appel de la société civile : Rassemblement de soutien au peuple m’zab à Bougie

5

BOUGIE (Tamurt) – Ils étaient plusieurs dizaines à avoir rejoint le lieu du rassemblement dès 10 heures du matin.

Parmi la foule, il y avait des mozabites qui habitent la région. Ils étaient là pour crier, haut et fort, leur condamnation du génocide commis à l’encontre de leurs frères de Ghardaïa.

Des slogans, scandés par les présents, imputent la responsabilité aux autorités.
Ils dénoncent la politique du racisme d’Alger notamment le silence du président de la république.
D’ailleurs, ils interpellent le pouvoir pour mettre un terme à cette situation en trouvant une solution pour la crise qui y sévit depuis plusieurs mois.

Prenant conscience qu’une deuxième victime vient d’être enregistrée, dans leur communauté, depuis le début du mois de ramadhan, les mozabites de Bougie sont montés au créneau pour exiger la sécurité à leurs compatriotes du sud qui sont les cibles des chaambis avec la bénédiction des services de sécurité.

«Cette série d’actes de violence qui se traduit par des pertes humaines ne peut s’éterniser», dira un protestataire présent à ce rassemblement.
Il dira, en substance, que «le rétablissement de la sécurité dans la région du M’zab est la seule alternative pour éviter sa propagation, synonyme d’une guerre civile.»

Il est utile de rappeler que des rassemblements similaires ont été organisés à Batna, Sétif et Alger pour sensibiliser la société civile sur ce qui se passe, réellement, à Ghardaïa.

Amaynut