A l’initiative d’un maire kabyle : Une statue de Massinissa à Alger

8
statue massinissa

ALGÉRIE (Tamurt) – Il a fallu attendre plus de cinquante-cinq ans pour que l’une des plus grandes figures de Tamazgha soit réhabilitée dans la capitale algérienne. Et il a fallu qu’il y ait un kabyle à la tête d’une Assemblée populaire communale d’Alger-centre pour qu’un tel projet audacieux soit concrétisé. Il s’agit d’une grande statue à l’effigie de Massinissa.

Cette dernière sera érigée à Alger-centre à l’initiative de la mairie de cette localité et plus particulièrement du maire, Abdelhakim Bettache, un kabyle de Tizi-Ouzou, qui a été élu en 2012 maire d’Alger-centre avec une majorité absolue. Une enveloppe financière de quatre milliards de centimes a été dégagée par cette APC afin de réaliser ce projet de statue. Abdelhakim Bettache, maire d’Alger centre a, dès que cette idée avait germé, pris attache avec les responsables du Haut Commissariat à l’Amazighité (HCA). Les deux institutions ont arrêté tous les détails techniques inhérents à ce projet.

Au départ, il était question que la statue soit implantée en face de la Faculté centrale d’Alger (Rue Didouche Mourad) mais, suite à une réunion avec le premier ministre Abdelmalek Sellal et le wali d’Alger Abdelkader Zoukh, le choix a finalement été porté sur la place de l’ex-gare routière de Tafoura, transformée en jardin public. Ce choix permettra une meilleure visibilité de la statue puisque le jardin en question s’étale sur trois hectares et demi et il est situé dans un espace dégagé et à l’entrée d’Alger-centre. la réalisation de la statue a été confiée à des artistes de l’Ecole nationale supérieure des Beaux Arts d’Alger. Elle sera inaugurée officiellement en septembre 2017.

Tahar Khellaf