A l’initiative du fondateur d’Axxam n tmusni : Solidarité avec les victimes des incendies à Ath Yahia Moussa

2
victime des incendies Ath Yahia Moussa

ATH YAHIA MOUSSA (Tamurt) – C’est une initiative louable, à plus d’un titre, qui vient d’être enregistrée dans la commune d’Ath Yahia Moussa (dans la wilaya de Tizi-Ouzou). Il s’agit d’une vaste action de solidarité en faveur des victimes des derniers incendies ayant ravagé la région et ayant aussi fait un mort, pour rappel.

L’initiative revient à M. Ahmed Amrioui, fondateur de la première maison kabyle, « axxam n tmusni », sise au village Ilounissen. En effet, M. Ahmed Amrioui n’a pas pu rester insensible à la catastrophe qui a touché plusieurs citoyens de sa localité et dès qu’il a appris l’ampleur des dégâts occasionnés par les feux de l’été écoulé, il a lancé un appel à solidarité notamment à la diaspora kabyle. L’appel en question n’est, fort heureusement, pas tombé dans l’oreille d’un sourd. En effet, plusieurs personnes,  à titre personnel, ainsi que des associations ont contacté M. Ahmed Amrioui afin de se solidariser avec les victimes des incendies. Selon le concerné, une somme appréciable a été réunie en un temps record. Cette somme a été répartie et acheminée, ces derniers jours, aux victimes les plus affectées. Une partie des bénéficiaires a eu droit à des aides financières alors que d’autres ont reçu des aides en nature. C’est le cas d’une famille de bergers ayant perdu tout leur troupeau (de 22 têtes) lors de l’incendie en question. L’une des aides les plus importantes est revenue aussi à la famille (du village Ait Rahmoune) de la personne qui a perdu la vie en tentant de sauver son âne.

A l’issue de cette opération, qui gagnerait à être encouragée et méditée, M. Ahmed Amrioui n’a pas omis de remercier l’ensemble des personnes et des associations ayant mis la main à la poche dans le sillage de cet élan de solidarité. Parmi les personnes et les associations ayant contribué dans cette action de solidarité, on pourrait citer la famille Amrioui du village Ilounissen dans la commune d’Ait Yahia Moussa, l’association tadukli talmanit taqvaylit, l’association AKS… Ainsi, comme on peut le constater, si le pouvoir algérien a oublié les victimes de ces incendies ravageurs, il s’est trouvé des personnes qui n’ont pas hésité à fournir les efforts nécessaires pour venir en aide aux victimes. Compte tenu de l’ampleur des dégâts occasionnés par ces incendies, M. Ahmed Amrioui a émis le vœu que cet élan de solidarité s’inscrive dans la durée.

Tahar Khellaf