A l’occasion de l’anniversaire de son décès
Edition d’un livre sur Mouloud Mammeri

1
A l’occasion de l’anniversaire de son décès Edition d’un livre sur Mouloud Mammeri
A l’occasion de l’anniversaire de son décès Edition d’un livre sur Mouloud Mammeri

TIZI-OUZOU (Tamurt) – A l’occasion de l’anniversaire du décès de Mouloud Mammeri, le 26 février prochain, les éditions « L’Odyssée » de Tizi-Wezzu, spécialisées dans le domaine amazigh et kabyle, viennent d’éditer un nouvel  ouvrage sur l’écrivain et anthropologue Mouloud Mammeri. Il s’agit de l’ouvrage intitulé « Mammeri a dit », écrit par l’universitaire Aomar Ait Aider. Le livre de ce dernier est axé principalement sur une interview inédite réalisée par l’auteur au milieu des années quatre-vingt avec Mammeri.

L’auteur de « tajerumt n tmazight » a analysé longuement, dans cet entretien, de nombreux aspects de la question de la langue, culture et identité amazighe. On découvre ainsi l’une des facettes de Mouloud Mammeri dans cet entretien fleuve. Le chercheur y rappelle comment l’histoire de l’Algérie et de l’Afrique du Nord a été falsifiée par les éléments ayant gouverné l’Algérie après avoir confisqué l’indépendance. Mouloud Mammeri y montre et démontre les origines amazighes plusieurs fois millénaires de l’Afrique du Nord. Il parle aussi de la langue amazighe et de ses origines, de l’époque où cette langue était transcrite en caractères tifinaghs jusqu’à ce que le choix judicieux des caractères latins ne s’impose pour permettre aux Amazighs de se hisser au niveau des pays les plus développés dans le monde.

Le livre de Aomar Ait Aider a aussi le mérite d’offrir un certain nombre de documents qui revêtent désormais un caractère historique comme l’article commis par le journaliste d’El Moudjahid Kamel Belkacem, où ce dernier s’en prenait honteusement à Mouloud Mammeri avec une rare méchanceté. Un article tristement célèbre intitulé « Les donneurs de leçon ». Mais c’est la réponse de Mammeri qui est en revanche intéressante où le talentueux romancier relève des contradictions flagrantes dans l’article de Kamel Belkacem.

Le lecteur pourra aussi découvrir d’autres épisodes aussi importants concernant le parcours de Mouloud Mammeri dont l’apport à la réhabilitation et à la prise de conscience quant à l’identité amazighe est incommensurable.

Lyès Medrati