A Skikda, on vend de la viande d’âne

13
viande de l'âne

ALGÉRIE (Tamurt) – La vente de la viande de l’âne devient un phénomène en Algérie. La dernière découverte a été faite avant-hier à Skikda, à l’Est de l’Algérie, où la gendarmerie a découvert une boucherie clandestine, dans la localité d’Oued Bibi plus exactement, qui écoule de la viande de l’âne dans les boucheries et restaurants de la région.

L’information a fait le tour de l’Algérie. Ce n’est pas la première fois qu’une telle découverte a été annoncée par les services de sécurité. Le phénomène prend de l’ampleur ces dernières années, surtout depuis l’augmentation vertigineuse des prix de la viande. A Oran, Blida, El Oued et dans d’autres régions d’Algérie leur population a goûté à cette viande inconsommable, à son insu bien sûr.  Mais la question qui taraude l’esprit, si les services de sécurité ont réussi à mettre la main sur cette boucherie qui égorge les ânes, combien de boucherie similaires ne sont pas découvertes ? Les algériens ne veulent même pas penser à cette éventualité.

Ce qui est curieux, c’est que les religieux ne sont jamais intervenus pour dénoncer cette escroquerie alimentaire qui peut causer d’énormes préjudices aux consommateurs. Au même moment,  ils dénoncent les kabyles qui consomment, volontairement la viande de sanglier et la viande non hallal.  La coïncidence veut que les services de sécurité d’Ath Waguenoun, en Kabylie,  veulent  saboter un projet de l’élevage de porcs, pourtant elle est parmi les viandes les plus consommées au monde, sauf que l’islam l’interdit pour des raisons inconnues à ce jour.

Ravah Amokrane pour Tamurt