A tout moment Gaïd Salah peut massacrer les Kabyles

4

ALGERIE (TAMURT) – Le racisme de Gaïd Salah envers les Kabyles n’est plus à démontrer. Il peut à n’importe quel moment réaliser le vieux rêve de Boumdiène qui voulait massacrer les Kabyles. Le risque est réel.

Les militaires algériens sont capables du pire. le moment est venu pour les Kabyles de prendre leur destin en main. La conjoncture politique en Algérie est plus que jamais favorable. Les Kabyles ne peuvent pas supplier éternellement un peuple étranger à les autoriser à étudier par exemple leur langue ou protéger leur identité. Prendre le contrôle de la situation n’est pas une simple affaire, mais imposer une autorité kabyle au niveau local est une possibilité. Le régime est vulnérable. Le chaos est total au sein des institutions algériennes.

On ne sait même pas qui gère le pays. Chasser les chefs de daïras, les indus élus et les walis serait un pas vers l’instauration d’une autorités kabyle. C’est possible. Même sur le plan militaire, ils sont nombreux les Kabyles, dans les rangs de la police et de l’armée, à etre pour l’indépendance de la Kabylie. Chaque Kabyle doit prendre sa responsabilité avant qu’ils ne  soit trop tard.

Nadir S.

4 COMMENTAIRES

  1. Tout à fait, la kabylie est continuellement bridée par des forces obéissant au régime Algérien. L’objectif étant de casser l’élan intellectuel et volontariste de sa population. Une Kabylie coupée d’une Algérie rétrograde, orientalisée et islamisée par son régime, a toutes les chances de se développer avec une ouverture sur le monde.!

  2. Azul . Salam . Bonjour . Voila un article à saluer de mille mains . c’est effectivement , le moment idéal d’ organiser et d’appliquer la désobéissance civile et administrative totales , commencer , comme c’est dit par chasser les chefs de daîra , le wali , les chefs de services départementaux , qui ne sont pas du terroir ou qui sont connus des acteurs au service de l’ autorité centrale . le contexte s’ y prête de manière favorable dans cet objectif .

  3. C’est clair pourquoi encore accepter d’être sous la férule de l’Algérie, abrutissante, qui mène à la perte et au chaos.
    Il est temps de s’en détacher sans aucun scrupule pour retrouver notre identité, nos valeurs, celles-ci étant actuellement enfouies dans le merdier arabo musulman, nos capacités intellectuelles, une chance d’aller de l’avant. Je rêve d’une Kabylie reprenant son destin en main. Elle a un potentiel énorme, d’abord avec sa population intra-muros et ensuite avec les nombreux kabyles disséminés de par le monde qui ont des compétences certaines. Chacun à son niveau pourrait les mettre à contribution pour le bien de notre chère Kabylie.
    Vive notre Kabylie libre et indépendante, démocratique, laïque, moderne, intégrée à la marche du monde.

  4. Tout à fait d’accord avec vous. Le peuple kabyle ne doit pas continuellement subir l’état du peuple algérien. Il est temps de s’en détacher, sinon condamné à être éternellement « minoritaire », donc à subir la loi d’une majorité, qui a une composante identitaire différente et un projet de société qui tire sa substance anthropologique d’entité allogènes, fatalement nous sommes condamnés à disparaître. La kabylie dispose d’un peuple qui aspire à construire son état et conduire sa politique en toute indépendance, vivement un référendum d’autodétermination.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici