Abassi Madani n’a aucun lien avec la Kabylie

3
Abassi Madani
Abassi Madani

ALGERIE (TAMURT) – La Kabylie n’a jamais enfanté de terroristes comme Ali Belhadj et Abassi Madani. Ceux qui essayent de falsifier la biographie du terroriste Abassi Madani et annoncer qu’il est kabyle de la région de Tigzirt ne veulent que ternir l’image de la Kabylie.

« Ainsi orthographié, Abassi Madani, né,  le 28 février 1931, à Sidi Okba près de Biskra (Algérie) et mort le 24 avril 2019 à Doha (Qatar), est un homme politique algérien qui fut le cofondateur et le président du FIS (Front Islamique du Salut) en Algérie, dissout en mars 1992 par le tribunal administratif d’Alger », peut-on lire sur la biographie officielle de ce sanguinaire qui a vécu toute sa vie à l’étranger, à Londres puis au Qatar.

Il n’était en Algérie que pour quelques années afin de semer le terrorisme . Certains cercles du régime annoncent qu’il est de la région de Tigzirt. A vrai dire, le terroriste Madani possédait une villa dans la commune de Mizrana, au bord de la mer, au nord de Tizi-Ouzou. Abassi Madani est un milliardaire qui possédait plusieurs villas dans les plus belles regions du littorale à travers toute l’Algérie. Il y passait ses week-end avec ses amis.

Mal vu à Mizrana, des villageois jetaient dans sa villa des sangliers chassés dans la forêts mitoyenne. On raconte même qu’un jour, ou sa présence était remarquée dans sa somptueuse villa, une bouteille de vin rouge avait été suspendue à l’entrée de sa villa. « Depuis il n’a plus remis ses pieds à Mizrana », nous raconte un habitant de la région. Les islamistes ont été souvent chassés de la Kabylie.

Nadir S.