Abdullah Öcalan, le leader du PKK, appelle les kurdes a quitter le pays

1

Le leader kurde emprisonné, Abdullah Öcalan, a appelé les militants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) à quitter la Turquie sans leurs armes dans le cadre d’un processus de paix avec les autorités turques, indique un quotidien local, ce jeudi.

Ce retrait sans armes des rebelles du PKK est voulu par le gouvernement d’Ankara pour règler le conflit qui a fait plus de 40.000 morts.