Acculé par la douane corrompue algérienne : Un Kabyle vient de gagner son procès

4
conteneurs au port de Vgayet

BOUGIE (Tamurt) – L’affaire qui vient de passer au tribunal de Bougie, en ce début du mois, rappelle le rôle des douaniers dans l’amplification du fléau de corruption dans l’Algérie de Bouteflika. Constituée d’une dizaine de membres dont deux en fuite, cette bande a été condamnée à de lourdes de prison et à verser des dommages et intérêts.

Le richissime homme d’affaires kabyle de Seddouk, M.S Meloui, vient de gagner, enfin, le procès qu’il avait intenté contre une mafia algéro-étrangère qui avait séquestré sa marchandise au port de Bougie et tenté, à deux reprises, de le liquider physiquement. Une première fois sur la route menant de Mcisna à Seddouk, sa voiture a été criblée de balles et une deuxième fois, deux personnes lui avaient tendu un guet apens en Belgique où il a été invité à conclure une affaire commerciale au  moment où son fils échappait à un autre guet apens à Alger.

L’intention de le liquider physiquement est motivée par un premier procès perdu par les assaillants qui les obligeait à rembourser à ce Meloui une bagatelle avoisinant la centaine de milliards de centimes. Les faits remontent à plus d’une décennie lorsque voulant en finir avec les dessous de table que réclament, pour toute action, les douaniers, cet homme d’affaires avait tendu une souricière à ces derniers qui ont été arrêtés la main dans le sac. Depuis, les problèmes pleuvaient sur lui en tant qu’importateur de marchandises telles que les huiles pour véhicules. C’est pour cela que ses conteneurs ont été bloqués au port pour le forcer à abandonner ses plaintes en justice et d’abdiquer. Seule mafia italienne use de ce genre de procédés. Une manière qu’on retrouve chez les douaniers et autres services corrompus algériens.

Amaynut