Affaire Ali Haddad : Ouyahia, Sellal et 20 anciens ministres et walis impliqués

10
Ouyahia et Tebboune
Ouyahia et Tebboune

KABYLIE (TAMURT) – La plus grande affaire de corruption et de détournement de deniers publics, dans l’histoire de l’Algérie indépendante, est celle de l’homme d’affaires kabyle Ali Haddad, originaire d’Azeffoun dans la wilaya de Tizi Ouzou. Le procès de cette affaire aura lieu dans les prochaines semaines. Il s’agit bel et bien du procès du siècle.

Pourquoi ? Deux raisons principales en sont la cause. Ma première, ce sont les sommes d’argent astronomiques qui ont été dilapidés dans le cadre de cette affaire. Il s’agit de milliers de milliards de dinars. La deuxième raison qui fait que ce procès sera un événement exceptionnel, c’est le nombre de très hauts responsables qui y sont impliqués. Plus de 20 anciens ministres et walis sont impliqués au premier degré dans ce dossier. Parmi les mis en cause dont l’implication est avérée, on peut citer les deux anciens Premiers ministres Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal.

D’autres ancien ministres et des walis sont également sur la liste des accusés dans cette affaire qui va sans doute défrayer la chronique comme ce fût le cas de l’affaire des usines de montage de véhicules ayant vu Ouyahia et Sellal écoper de 15 ans de réclusion criminelle. Mais le procès de Ali Haddad et de ses acolytes s’annonce beaucoup plus chaud. Les Algériens seront sans doute choqués de découvrir l’ampleur des dégâts et des sommes détournées mais aussi tous les autres détails liés à cette affaire où est accusé presque tout un gouvernement de l’époque de Abdelaziz Bouteflika. On ne sait toutefois pas pour l’instant, si Said Bouteflika, frère et ancien conseiller spécial de l’ex-président de la République sera cité dans cette affaire.

Parmi les ministres qui se présenteront au tribunal de Sidi Mhamed lors du procès, il y a ceux qui sont actuellement en état d’arrestation à la prison d’El Harrach mais il y a aussi d’autres anciens ministres qui sont pour l’instant interdit de quitter le territoire national alors que d’autres sont sous contrôle judiciaire, apprend-on enfin.

Tarik Haddouche

10 COMMENTAIRES

  1. Jack il n’y a pas d’arabes en Algérie seulement des arabisés . Les arabes jusqu’à plus ample informé vivent en Arabie. Alors inutile de gonfler le ventre de la grenouille .

  2. NON ce n’est pas un hasard
    Tous les incriminés voleurs et hooligans
    Selal Ouyahya Haddad Rabrab et des dizaines d’autres ministres wali directeur
    Chercher leur origine et de quel religion ils viennent
    En France il y y’a une secte qui s’appelle les SAYANES ils sont partout et c’est eux qui gèrent la France et surtout dans l’audiovisuel et les médias
    Mais l’Algerie reste debout
    Vive l’unité kabyles Arabes Ghawa Ghawa

  3. Ce qu’il ne faut surtout pas oublier . Concernant , Ces personnages emblématique des secousses tellurique économique , qui ont secouer et fracturer les Sols de tout les territoire d’Algérie ils ont générer des failles avec des ouvertures sur des distances allant de là Frontière , jusqu’aux autres Frontières .
    Mais avant de procéder à ce gigantesque projet ils se sont constituer avant tout , on une véritable Meute . Pour contre-carrée , l’ès supposés Opposants , il leurs à fallut tout d’abord préparer tout une population . L’Endoctrinés d’abord par le Culte religieux fermer les bibliothèques pour l’ais remplacer par des Mosquées . Ou ils ont poussaient presque toute là Population , Pour luis Rivée son regard qui s’était fixer Uniquement sur une vie Spirituelle ,et un espoir d’un monde Meilleur et paradisiaque se trouvons dans l’au’ delà . . Par là suite ils ont procédé à là liquidation physique Par des soit disons islamistes , de tout ceux qui ont essayer de leurs barré là route , sur ce changement Climatique – Economique . Fruits d’un profond ensommeillement populaire massif
    toute cette Stratégie que peu , d’algériens avait déjà compris à l’avance …. Et qui ont perdus là
    vie par -là suite …Donc aujourd’hui toute là Population ne s’est rendu compte qu’une – fois qu’ils sont descendu du grand Manège . Et c’était un véritable grand ( 8 ) en mouvement durant de longues années .. J’espère que parmi notre population , il y’aura beaucoup de personnes qui se rendront compte qu’ils y sont responsables ,pour quelques -chose . °°°Même s’il n’ont jamais osés
    volé un œuf .. Il y’a un énorme retard civilisationnel qui n’aurait pas du être …°°Mais bref tournons là page . Et voyons comment reconstruire l’avenir à tout nos pauvres innocents …°°°° L’Épine – Soigneuse

  4. @ nabil!
    Beaucoup d’arabes sont corrompus, mais ils sont plus malins, ils ne seront pas pris, car ils sont habitués à cette dernière et de plus ils sont protégés par cet pseudo état qui est la championne du monde de la delapidation depuis sa création!.. si tu veux des noms, je peux t’en donner!…

  5. Ces vendus donnaient l’illusion que la Kabylie était partie intégrante du système , mais un KDS ne sera jamais qu’un mercenaire qui demande de plus en plus pour vendre sa dignité . En ces temps de disette pétrolière l’heure est aux économies et ces faux jetons sont jetés en pâture pour calmer des mécontentements. On a vu lors des dernières élections(0% de matière rkhiss chez nous) que sans ces petits potentats locaux vassaux courroie de transmission  » l’Etat » n’a quasiment plus aucune représentativité en Kabylie . Il faut payer cher pour acheter des consciences et les néocolons comme les anciens colons se rendent comptent que le retour sur investissement n’a pas eu vraiment lieu malgré les sommes colossales engagées pour transformer un Kabyle en « Arabe » par leur fabriques habituelle : mosquées salafistes de préférence , école fonda mentale et autres madrassas , sans compter les médias lourds dédiés à une cause perdue de toute façon car l’effet est inverse. Le système veut évidemment faire payer à cette lie KDS de la Kabylie la facture de cet échec commun et ce faisant ne manque pas une occasion de répéter à profusion l’origine Kabyle de ces Zigotos dans le but de faire accroire que tous les Kabyles sont corrompus alors qu’ils doivent vraiment chercher dans nos déchets pour y découvrir cette chienlit tandis que chez eux la situation est inversée et chercher la probité revient à trouver une aiguille dans une botte de foin . Tout le reste n’est que littérature !

  6. Ce n’est pas seulement une branche qu’il faut scier parce qu’elle est pourrie, ni même seulement l’arbre qu’il faut abattre, mais toute la forêt.

  7. @nabil, C’est le prix que le régime de boukharouba a du payer aux KDS, qui pour rappel son nés du temps de boumediene qui venait de massacrer 500 membres du ffs/63, le régime avait hissé des fonctionnaires et militaires à représentatifs- pour mystifier la représentation- de la Kabylie dans le régime arabe d’alger. En effet, ils n’ont jamais été votés en Kabylie.
    Il faut nuancer les sommes, on parle de milliers de milliards en Dinars Algériens. Mais les sommes manquantes s’élèvent à 500 milliards$ rien que pour la période bouteflika. Pendant des décennies chaque année manquait 8000 000 000$ des caisses Sonatrach.
    Morale, si les kabyles agents du régime payés pour controler la Kabylie et bloquer le projet politique Kabyle.

  8. comme par hasard la majorité des impliqués sont des kabyles, ouyahia, sellal, haddad, takkout, plusieurs cadres du ministère de l’industrie….et j’en passe !!!!

  9. Ce n’est que l’arbre qui cache la forêt. C’est seulement la partie visible de l’iceberg. Le régime ne livre au peuple que quelques coupables à la fois pour s’en débarrasser, pour calmer les foules et se sauver, car en réalité c’est tout le système qui est pourri, véreux, voleur et corrompu. Ces imposteurs ont conduit l’algérie à la faillite, et au désastre économique et social. Ils n’ont aucune légitimité, et pourtant ils persistent et signent dans la même voie, celle de la mono-économie des hydrocarbures et de l’isolationnisme international. Ils devraient tous être jugés pour mauvaise gestion, abus de pouvoir, confiscation du pouvoir et appropriation des richesses et des biens de la nation, haute trahison à la nation amazigh, faux emblème national turc-ottoman, mise en péril de l’algérie et de sa population, apologie de l’islam à des fins d’oppression et de soumission, détournement de fonds publics, corruption, vol en bande organisée, persécution des minorités ethniques et religieuses, mises en détention abusives et injustifiées d’opposants politiques pacifistes, de porteurs de drapeau amazigh, de Bloggers et lanceurs d’alertes, de chrétiens, de penseurs, d’intellectuels, de journalistes, etc…

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici