Affaire de la mosquée des Aghribs : Affrontement entre citoyens

4

KABYLIE (Tamurt) – L’affaire dite de la mosquée du village Aghribs n’a pas fini de dévoiler tous ses secrets. Ainsi, devant l’entêtement de l’association religieuse du village, proche du parti du MSP[[Mouvement de la société pour la paix, parti islamiste algérien, appelé autrefois Hamas]], des affrontements ont éclaté entre les citoyens de ce village. Ainsi, on dénombre des dizaines de blessés parmi les belligérants.

Les affrontements ont eu lieu vendredi lorsque les adhérents de l’association religieuse se sont rendus au chantier qui devrait accueillir leur projet pour reprendre les travaux, et ce, malgré l’opposition des citoyens, représentants de l’association du comité de village. Ces derniers ont, en effet, empêché leurs concitoyens de l’association religieuse de construire une mosquée sur cet ancien cimetière, en leur proposant la rénovation de l’ancienne.

Comme il est difficile d’opposer la sagesse à l’intégrisme, les adhérents de l’association religieuse ont repris les travaux malgré le climat délétère régnant au sein du village.

Cette obstination a fait que les autres citoyens se sont opposés d’une manière musclée à la provocation et au mépris.

Amnay Ait Ifilkou