Affaire du cadre du MAK, Ahcène Graïchi : le procès reporté au 31 janvier 2012

0

Le tribunal correctionnel de Draä El Mizan, saisi de la plainte du cadre du Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie (MAK), M. Ahcène Graïchi, suite à l’agression physique orientée contre sa personne par un certain G. S, a décidé de reporter la tenue du procès prévu pour hier à la date du 31 janvier 2012.

A titre de rappel, les faits déplorables se sont déroulés en date du 24 octobre 2011 et ont eu pour théâtre le village d’Aït-Abdelmoumène, région des Ouadhias. Selon le dossier d’instruction, l’accusé s’en est violemment pris au plaignant sans raison apparente. Le document judiciaire note bien le caractère violent de l’acte agressif dès lors que l’instruction de l’affaire a bel et bien pris en considération le certificat médical mentionnant coups et blessures causés par un objet tranchant ne pouvant être qu’un couteau. Il reste à savoir cependant si le juge épousera la thèse des instructeurs de l’affaire pour rendre son verdict. En tout cas, sa décision finale sera prise après l’affrontement des deux antagonistes à la barre le jour « J ».

Notons enfin que le président du MAK, M. Bouaziz Aït-Chebib a effectué, hier, un déplacement jusqu’à Draâ El Mizan pour soutenir M. Ahcène Graïchi. Les deux hommes sont restés côte à côte durant toute la journée, soit de neuf heures jusqu’à dix-sept heures et trente minutes, moment où le juge a informé l’accusé et le plaignant du report du procès. Et en sa qualité de premier responsable du MAK, M. Bouaziz Aït-Chebib a assuré le plaignant de la sympathie et du soutien indéfectibles de l’ensemble de sa famille politique et patriotique.