MAK : Communiqué du conseil régional Boumerdes-Tizi Ouzou

7
Drapeau kabyle

COMUNIQUE (Tamurt) –  Le vendredi 11 novembre 2016, une bande de voyous conduite par le SG de la Zaouiya du village de Timizar, militant du FLN et indicateur notoire, agissant pour le compte des autorités coloniales algériennes, le sieur Yacine Bouache,  a violemment agressé la délégation du MAK conduite par son Président, Mass. Bouaziz Ait Chebib, alors que celui-ci s’apprêtait à rejoindre le lieu du meeting du MAK, prévu dans ce village. 

C’est grâce aux militants qui l’accompagnaient, et qui l’ont courageusement protégé, que le  président du MAK a eu la vie sauve, accusant de plein fouet un raid organisé et parfaitement encadré par les forces de la gendarmerie algérienne qui ont encerclé le village, bouclant toutes les issues. Ripostant intelligemment à l’agression barbare dont ils ont été victimes, les  militants ont évité de justesse un lynchage minutieusement prémédité et un de nos militants, en l’occurrence Menad Ait Gherbi qui a héroïquement défendu les siens, a pris plusieurs coups d’une violence extrême avant d’être évacué d’urgence à la clinique d’At Ouagnoune.

Le pouvoir algérien et ses valets locaux, dont le vice-président de l’APW de Tizi-Ouzou, Kamel Ouguemat, sont donc passés à une vitesse supérieure, toujours plus violente à l’égard des militants et des cadres du MAK. C’est un signe de faiblesse face à la crédibilité de notre Mouvement et de notre projet de libération. Ces traîtres, mercenaires à la solde de l’État colonial algérien, sont d’ores et déjà condamnés par l’Histoire.

Tous les peuples en quête de liberté ont eu des traites qui se sont dressés contre leur peuple.  Ils ne sont rien d’autre que des mercenaires et des opportunistes qui croient jouir des privilèges du pouvoir dominant, alors que, victimes de leur ignorance et de leur cupidité, ils ne ramassent que les misérables miettes que leurs maîtres veulent bien leur concéder. Ces petits Bachaghas locaux, dépourvus d’honneur et de dignité, n’ont donc rien inventé. Ils ont toujours existé en Kabylie, comme chez tous les peuples qui ont eu à lutter pour leur libération.

Le Conseil régional Boumerdes-Tizi Ouzou condamne avec la plus grande fermeté la lâcheté sournoise du guet-apens tendu par des renégats et rends un vibrant hommage aux militants du village de Timizar et à ceux qui accompagnaient le président pour avoir fait échouer cette embuscade. Il annonce que désormais, des mesures de sécurité seront prises pour la protection de nos cadres et militants face à la menace du pouvoir algérien et de ses  locaux. Que le régime algérien sache que notre détermination est totale pour rendre la liberté à notre peuple et nul ne pourra arrêter la marche de l’Histoire.

Le Conseil régional dénonce par ailleurs le silence des pseudos organisations des droits de l’homme algériennes qui n’ont désormais aucune crédibilité et prouvent que leur existence ne sert qu’à profiter des subventions internationales et à étendre les tentacules islamistes. Il met les appareils politiques kabyles devant leur responsabilité face à leur silence devant toutes ces campagnes de violences et d’intimidations dont sont victimes les militant(e)s et les cadres du MAK : Un silence qui ne peut être interprété autrement que comme une caution de la violence étatique, voire même comme complicité avec le pouvoir algérien dans sa volonté d’écraser les souverainistes du MAK, patriotes d’une Kabylie libre et souveraine.

Ould Abdeslam Abdelkader, Président

7 COMMENTAIRES

  1. Faire semblant de regarder ailleurs, comme si de rien n’était, pendant que le régime tente de faire assassiner, en plein milieu d’un village Kabyle, un responsable d’un parti politique Kabyle sera désormais comme une tâche indélébile sur le fronton de partis qui se prétendent démocrates et représentant la région. Achfouth a leqvayel achfouth!

  2. Urgent le quotidien le Matin vient de publier une démission de Mass Bouazziz Ait chebib
    lire le sujet :

    Bouaziz Ait Chebib vient d’annoncer ce mercredi sa démission de la présidence du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie. En voici le texte.

    Au vu des derniers événements qui ont agité nos structures et pour écarter définitivement la problématique absurde du bicéphalisme, et la fausse compétition entre l’intérieur et l’extérieur (entre le MAK et l’Anavad), j’informe la base militante du MAK que j’ai pris la décision de me retirer de la présidence du Mouvement.

  3. A tous ceux qui tentent de s’opposer à la libération de la Kabylie, de quoi vous mêlez-vous. Vous n’êtes même pas constants avec vous mêmes, d’une part vous haïssez les Kabyles que vous assimilez au grand peuple juif votre autre ennemi devant l’éternel et d’autre part vous ne voulez pas vous en séparez tellement vous avez la trouille de vous retrouver entre vous à ne savoir quoi faire de vos misérables vies et pire de vous entre-tuez comme c’est le cas chez tous vos frères Arabes. De plus, il faut vraiment être dépourvu d’honneur et de dignité pour vouloir s’accrocher vaille que vaille aux basques de ceux qui veulent s’éloigner de vous et que vous détestez royalement. Mais sachez que rien ni personne ne peut arrêter la marche de l’histoire. Tout comme vous avez choisi votre camp, celui de la famille qui recule, les Kabyles dignes ont choisi la famille qui avance et ont décidé d’être maîtres de leur destin. Quant aux Kabyles il leur reste à prouver concrètement qu’ils méritent de s’affranchir de toutes les tutelles, quelles soient d »Orient ou d »Occident, du Nord ou du Sud.

    • Allez chez la planéte Mars? a M.soumam, je crois le pays kabyle n´a rien d´éxtra-ordnaire dans ce monde mais tout simplement pour voir claire et plus loin passe par la construction d´un Etat non sujete indépendement de l´RADP et enfin se libéré des arrières pensée!

    • @ adjenadh Ahouri. L’histoire a condamné ces 2 partis, mais pour ta gouverne, a aucun moment le MAK n’a jamais tiré sur personne encore moins sur ces 2 partis , ils sont toujours invités a retrouver leur terrain naturel, la Kabylie, au lieu de se perdre dans l’algerianisme sans lendemain qui ne les reconnait même pas . , ils sont devenus des prostitués du régime se réduisant a quémander des strapontins pour s’accoquiner avec le régime qui a tué la Kabylie dans tous les sens du terme .Ils sont co responsables de la faillite généralisée de notre ex pays, l’Algérie, qui ne nous a jamais reconnu Quand au jennadh que tu es , normalement tu devrais avoir honte de parler . c’est le RCD qui a ramené l’armée a FREHA , c’est le RCD qui a attribué les établissements de formation scolaire aux gendarmes et aux militaires , il y a plus de 10 casernes dans ta région ils se sont même permis le luxe de tuer une vielle femme avec arme de guerre en plus de 07 jeunes et personne de vous n’a réagit. tout ça ne te gène pas outre mesure , faire un cadeau d’un burnous kabyle pour le wali de Tizi Ouzou , le représentant du pouvoir assassin ne te gène pas aussi c’est ta région avec tout le respect que je dois a la population qui ne marche pas dans ces combines.qui a essayer d’agresser un authentique fils de la Kabylie MAS AIT CHEBIB .ce qui te gène c’est le Mak qui veut te rendre ta dignité t’enlever le joug colonial Mais un esclave est un esclave il lui est difficile d’être libre c’est ton cas .Etre ennemi du RCD ou le FFS par ces temps qui courent ce n’est pas une perte du tout.Je te rassure que le MAK avance sereinement , sérieusement , il fait trembler le pouvoir ce que le RCD et le FFS réunis n’ont jamais réussis a faire La jeunesse du MAK milite sans aucune contrepartie en privilèges du régime, contrairement aux gens du FFS et du RCD avec leurs vieilles carcasses qui ne cherchent que leurs intérêts égoïstes et personnels

Comments are closed.