Agressions

0

Les Kabyles ont connu les affres de la guerre contre la France, eux qui, à la surprise des autres Algériens habitués à la présence française, ont décidé de prendre les armes contre l’occupant. Il en a fallu du temps et des sacrifices pour que les Kabyles propagent la guerre dans toute l’Algérie ! Ce n’est bien sûr pas l’histoire mensongère de ce pays imaginaire appelé Algérie qui le dira…
Le mensonge et la trahison ne faisant pas partie des valeurs kabyles, les Kabyles ne pouvaient prévoir qu’en libérant l’Algérie ils enclencheraient le processus de leur propre destruction, eux qui sont généreux au point de faire la charité à un… pillard !

Qui se souvient de l’opération Jumelles ? Les « Bananes », les paras, les soldats à chaque tournant, le napalm…

Qui aurait dit qu’elle enfanterait une jumelle, mais en pire, un demi-siècle plus tard, toujours en Kabylie ?

Qui aurait pensé que cette armée de héros serait en fait le successeur de l’armée française et qu’elle ferait la guerre à ceux qui la nourrissent ?

Que cette armée de patriotes prendrait le relais de l’armée française pour tuer, détruire, terroriser le Kabyle ?

Qu’elle brûlerait mille fois plus d’oliviers que l’opération Jumelles ?
Que ces soldats priant 5 fois par jour pour aller au paradis passeraient leur temps à transformer le pays kabyle en enfer ?

Que ces valeureux soldats qui tuent de sang-froid une paisible mère de famille iraient jusqu’à interdire aux Kabyles d’éteindre le feu qui menace leur maison ?

Qui aurait prédit que l’Algérie ferait regretter aux Kabyles le « temps de la France » ? Que l’Algérie ferait payer cher aux Kabyles de l’avoir libérée ? L’aumône et le pillard !

Peuple kabyle,

S’il y a un temps pour tout, le temps est venu pour toi de te réveiller, de te dire que l’ère où on commettait des crimes contre l’humanité, où les sultans arabes tuaient leurs sujets en toute impunité est à jamais révolue. L’Etat voyou d’Alger doit un jour rendre compte de ses crimes. Et ce jour n’est pas loin !
Mais pour cela, pour que les criminels soient jugés et punis, chaque Kabyle doit participer par sa présence, son témoignage, ses preuves.

Il ne s’agit pas de cacher le soleil avec un tamis, et encore moins de prouver que le soleil brille. TOUT LE MONDE SAIT QUI ALLUME LES INCENDIES EN KABYLIE !

La preuve par l’absurde. Les Kabyles se souviennent des années 2001 à 2003, quand l’armée arabe d’Algérie était absente de Kabylie : il n’y avait pas le moindre incendie de forêt !

Que dire des pompiers à qui ces militaires payés pour « défendre le pays » interdisent d’aller éteindre « leur » feu de forêt.

Que dire des militaires surpris par les voyageurs en train de créer des départs de feux sur les bords des routes.

De ces champs d’oliviers réduits en cendres pour le seul crime de se trouver à proximité d’une garnison d’une armée d’occupation en territoire ennemi.

Ne recherchons pas le criminel, les victimes savent qui il est.
Attelons-nous plutôt à prévenir la suite.

Jusqu’où iront-ils, ces gens qu’Allah a envoyés civiliser le Berbère ? Que vont-ils encore imaginer ?

Quelle sera l’envergure des feux programmés pour 2013 ?
Brûleront-ils aussi nos maisons ?

Iront-ils jusqu’à utiliser le napalm, au lieu des bombes incendiaires employées jusqu’à présent ?

Iront-ils jusqu’à larguer des armes chimiques contre les méchants Kabyles qui refusent de s’arabiser ou de disparaître ?

Attendons-nous au pire, la météo n’annonce rien de bon pour la Kabylie non autonome.

Et surtout, restons unis, c’est notre seule arme !

Idir at Dwala