Aides à l’habitat rural : Le maire de Souk Oufella se sert en premier

0

BOUGIE (Tamurt) – Les nouveaux élus communaux donnent de plus en plus l’impression de vouloir profiter de leurs nouvelles fonctions et cela sans tenter de dissimuler leurs prétentions. Alors que dans huit communes de la région de Bougie, le dysfonctionnement entre les membres apparaît au grand jour, à Souk Oufella, le maire s’est permis le luxe de se porter deuxième sur la liste des bénéficiaires à l’aide à l’habitat rural.

En établissant la liste des nécessiteux, l’édile communal n’a pas hésité à se porter sur celle-ci et en deuxième position pour être sur d’être retenu. Pourtant, il semblerait qu’il y aurait dans cette commune rurale beaucoup de demandeurs qui attendent depuis des lustres d’être portés sur la liste des heureux bénéficiaires. L’état accorde une aide de 70 millions de centimes aux propriétaires terriens dans les zones rurales pour la construction d’une habitation afin qu’ils soient exclus, de facto, des éventuels demandeurs de logements ou autres aides étatiques.

Concernant le dysfonctionnement dans les APC, il faut reconnaitre que c’est le résultat de la course vers les postes de vice-présidents, délégués et présidents de commissions qui sont rémunérés en plus du fait qu’ils donnent l’accès à quelques privilèges. En fin de compte, c’est tout le monde qui cherche son intérêt et personne ne cherche l’intérêt collectif.

Amaynut