Aït Ahmed est aussi cousin de Lalla Fadma N’Soumer

22

KABYLIE (Tamurt) – Si la plupart savent que Hocine Aït Ahmed est le petit-fils du célèbre penseur kabyle Cix Muhand Ulhucin, peu sont ceux qui sont au courant qu’il est aussi un proche de la célèbre héroïne kabyle Lalla Fadma N’Sumer.

«  Ma mère répète toujours avec fierté qu’elle est la cousine proche de Fadhla N’Sumer et elle le dit à haute voix pour le faire savoir à tout le monde », a écrit Aït Ahmed dans son livre «  Mémoire d’un combattant ». Hocine Aït Ahmed est ainsi issu d’une  grande famille révolutionnaire et intellectuelle de la haute Kabylie.  Dès son jeune âge, les capacités d’un future grand homme étaient visibles en lui.

Il est le seul chef historique qui maitrisait l’anglais durant la guerre de libération nationale. Par la suite, il a aussi appris plusieurs autres langues. En plus du kabyle, arabe, français et l’anglais qui manie aisément il s’exprime aussi facilement en allemand et en italien.  Aït Ahmed est aussi le premier Nord Africain à prénommer son fils Jugurtha depuis l’arrivée des arabes il y a 14 siècles.

Lounès B