Ait Hamouda soutient Malika Matoub et tire sur Mellal

0
Nordine Ait Hamouda
Nordine Ait Hamouda

KABYLIE (Tamurt) – Nordine Ait Hamouda, fils du Colonel Amirouche et député indépendant a surpris tout le monde en ouvrant le feu sur Chérif Mellal, le président de la Jeunesse Sportive de Kabylie mais aussi en s’attaquant à tous les citoyens de Kabylie qui barrent les routes afin de revendiquer leurs droits devant l’absence de l’Etat.

La surprise ne s’arrête pas là. Nordine Ait Hamouda a déclaré soutenir activement le projet de réalisation d’un Musée Lounès-Matoub, sous l’égide du président de la République Abdelaziz Bouteflika. C’était lors de son passage dans une émission sur la chaine de télévision de l’homme d’Affaire Ali Haddad, qui est pour rappel l’ami de Said Bouteflika et son protégé. Même l’animateur de l’émission a été pris de court quand Nordine Ait Hamouda a commencé à tirer à boulets rouge sur le président de la JSK, accusé par le fils d’Amirouche d’être une personne qui ne sait pas ce qu’elle dit. « Quand on est président d’un club aussi prestigieux que la JSK,  on doit mesurer ses mots et savoir ce qu’il faut dire », a martelé Nordine Ait Hamouda en direction de Chérif Mellal. Allusion faite aux critiques lancées depuis quelques jours par Mellal contre Abdelkrim Medouar, le président de la ligue algérienne de football, accusé d’être derrière une campagne de sabotage de la JSK au profit de l’USMA. Comme « par hasard », il se trouve que le patron de l’USMA n’est autre que Ali Haddad, qui est aussi le patron de la chaine de télévision où est passée l’émission à savoir « Dzair-TV ».

« Je sais que les supporters de la JSK ne seront pas contents de ce que je dis mais c’est ce que je pense », a affirmé Nordine Ait Hamouda qui a aussi dénoncé ceux qui ont organisé à Paris un rassemblement de soutien à Cherif Mellal en disant qu’ils sont à la recherche d’une nouvelle virginité. Nordine Ait Hamouda s’est aussi attaqué à Said Sadi et à Mokrane Ait Larbi sans le citer nommément mais en faisant allusion à sa nomination par le général-président Liamine Zeroual sans le tiers présidentiel du sénat. Nordine Ait Hamouda a, en revanche, défendu farouchement Malika Matoub surtout en ce qui concerne le parrainage direct par Abdelaziz Bouteflika du projet d’un Musée Matoub-Lounès à Taourirt Moussa.

Et dire que pendant plus de 18 ans, la même Malika Matoub n’a pas cessé d’accuser le même Nordine Ait Hamouda d’être complice dans l’assassinart du Rebelle. Qui croire à l’avenir ? A aucun moment, Nordine Ait Hamouda n’a critiqué Abdelaziz Bouteflika, ni Ahmed Ouyahia, ni aucune autre personnalité du pouvoir algérien. Un vrai opposant !

Tarik Haddouche