Akfadou : Tourisme et environnement ont été fêtés

3

BOUGIE (Tamurt) – Et pour cela, les membres de cette association ne comptent pas s’arrêter en si bout de chemin, puisque, en vu de l’engouement des centaines de gens venus de plusieurs régions de Bougie découvrir cette beauté sauvage et/ou participer dans l’événement. Cela ne fait que motiver, d’avantage, les organisateurs de cette manifestation pour le mieux dans l’avenir.

A travers ce festival, un millier de visiteurs, durant cinq jours et trois soirées, se sont permis de découvrir les la beauté des panoramas de l’Akfadou dans sa version touristique et environnementale, à la merci de la nature. Cette manifestation a donné lieu, aussi, à beaucoup d’autres activités périphériques telles que le théâtre, chorale, poésie, chant et visites guidées dans les merveilles de cette chaine de montagnes.

Les organisateurs ainsi que les citoyen de cette commune ont tenu à plaider « pour une meilleure prise en charge de ce patrimoine en menace… » et ayant en commun un seul slogan, pour cette, édition « L’environnement est l’affaire de tous ». Quant aux visiteurs, pas seulement émerveillés par les différents sites que cache la forêt d’Akfadou , ils vont émailler le désire de faire de cette région un pole touristique à l’avenir et qu’ il faut absolument préserver cet environnement sain.

A rappeler que les feux ont ravagé, par le passé, plusieurs dizaines d’hectares durant les périodes d’été, dans cette région Akfadou qui demeure toujours aussi bien exposée à ce danger qu’avant et pour causes le manque de pistes agricoles qui permettent l’intervention en cas de feu dans les bois inaccessibles, ajoute à cela les actes de folie de personnes qui donne le feu accidentellement voire délibérément…

Alors, il faudra une bonne volonté de la population ainsi qu’une sérieuse contribution des autorités pour espérer, un jour, voir Akfadou classé dans le patrimoine national. En tout cas, l’ensemble des citoyens d’Akfadou semblent bien partis pour une nouvelle vision avec un œil gardé sur le tourisme et l’environnement dans la région et en faire une terre d’accueil aux estivants dans les années à venir, telle est l’idée inculquée à la population durant les cinq jours de joie et de fête à Tiniri et périphéries.

Un gala artistique du groupe de Karim Branis ( ex-Abranis) a été donnée en guise de clôture à ce festival, au stade communale d’Akfadou, dans lequel le célèbre chanteur a fait chanter et danser le public nombreux au rythme du rock-Kabyle. Les organisateurs ont pris le dernier mot pour remercier les assistants et la population et donnent rendez-vous pour l’année prochaine.

Samir Bouaziz

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici