Alerte interpellation de quatre militants kabyles

0

BOGHNI (Tamurt) – Quatre militants politiques kabyles dont Issadi Rabah vice-président du CMA/Diaspora, ont été interpellés par la police coloniale algérienne, à Boghni au sud-ouest de Tizi-Ouzou. Les militants kabyles sont conduits au commissariat du Centre-Ville de Boghni, sans aucun motif ou autre forme d’explications de leur arrestation par les agents de la police coloniale algérienne.

Joint par téléphone, Hocine Azem, vice-président du CMA/Kabylie, a réagi à chaud à cette grave atteinte au principe de la libre circulation des personnes, garantie par tous les Traités internationaux.
Hocine Azem, en sa qualité de vice-président du CMA du Pays kabyle, condamne cette atteinte aux Droits de l’homme et exige leur libération immédiate et sans conditions. Il appelle tous les militants à rester mobiliser pacifiquement.

Tamurt