Alger interdite aux Kabyles depuis 2001

0
Marche des Kabyles sur Alger 2001
Marche des Kabyles sur Alger 2001

KABYLIE (Tamurt) – Des Algériens s’exclament ou dénoncent la violence des policiers contre des manifestants à Paris, alors qu’eux n’ont même pas le droit d’organiser la moindre activités politiques à Alger depuis 2001. C’était suite à la marche des Kabyles le 14 juin 2001 que Benflis avait signé un décret interdisant toute activités politiques aux Kabyles à Alger. Exception faite aux marches de soutien du peuple algérien au Palestiniens. 

Même durant la période coloniale française, les Algériens avaient au moins le droit de manifester dans leurs quartiers. C’est la seule capitale au monde interdite à son peuple. Aucun parti ne dénonce cette interdiction, même ceux qui se réclament de l’opposition à l’image du FFS et du RCD. En france, une dizaine de lycéens malmenés par les services de sécurité a provoqué une vague d’indignation et de colère. En Algérie, un gendarme a vidé son chargeur sur un lycéen aucun Algérien n’a soufflé un mot.

Les Kabyles étaient les seuls à se soulever. Ils ont été même chassés d’Alger comme des étrangers lorsqu’ils avaient décidé de manifester pacifiquement en 2001. Cette ville est interdite à ce jour et certainement pour l’éternité aux Kabyles.

Ravah Amokrane 

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici