Algérie : chasse aux militants du RCD

7
RCD
RCD

ALGERIE – (TAMURT) – Plusieurs militants du RCD (Rassemblement pour la Culture et la Démocratie), proche du général Mohamed Médiène (dit Tewfik) et de son clan militaire, font l’objet d’arrestations et d’interpellations ces derniers temps par les services algériens. Il s’agit de militants de Kabylie mais aussi d’autres régions du pays.

Le dernier militant à avoir été interpellé par les services algériens n’est autre que le député du RCD, Mohand-Arezki Hamdous qui était le président du bureau de wilaya de Tizi Ouzou du même parti et ce, après l’éradication du clan que pilotait l’ancien sénateur Mohand Ikharbane suite à une purge ayant visé de nombreuses autres figures du parti à l’instar de Hakim Saheb (ex-député) et Mahfoud Bellabas (ex-président de l’APW de Tizi Ouzou), etc. D’autres militants incarcérés à la prison d’El Harrach depuis plus de deux mois sont issus du RCD comme l’élue à l’APW de Tizi Ouzou, Samira Messouci et le militant du RCD à Tigzirt, Amar Acherfouche. Un autre partisan du RCD dans la région des Aurès, à savoir Sami Abbas a été écroué vendredi dernier. Ce militant a été placé en détention provisoire avant d’être présenté devant le tribunal de Sidi Mhamed dimanche prochain. Dans le même sillage, deux autres militants du parti présidé par Mohcène Bellabas, imposé par Said Sadi après sa démission suite à 20 ans de règne sans partage, ont été arrêtés durant la même journée. Il s’agit de deux militants de la wilaya de Bgayet. Le premier est Arhab Bachir, militant du RCD dans la localité de Chemini alors que le second s’appelle Medjani Kheirredine, militant du RCD à Seddouk. Il faut rappeler qu’un autre militant du même parti est actuellement incarcéré à la prison d’El Harrach. Il s’agit de Bacha Billal. Pendant le règne impotent du général Tewfik, le RCD était un parti intouchable et ses cadres bénéficiaient d’une immunité de fait.

Mais depuis la chute de l’empire de Tewfik, le parti « des généraux » n’a plus de casquette protectrice. Seuls quelques médias connus du grand public, comme les quotidien « El Watan » et « Liberté » continuent à protéger le RCD et ne parler qu’en bien de cette formation politique qui n’a même pas le courage de pousser, par principe, ses 9 députés à l’APN à la démission pour, au moins, désavouer ce qui se passe dans le pays. Ainsi, les militants du RCD se font arrêter et jeter en prison et les députés du RCD continuent de percevoir 40 millions de centimes par mois. Vive la démocratie à l’algérienne !

Tarik Haddouche

7 COMMENTAIRES

  1. @Hand, Bravo. Ils mettent toujours la patte blanche bien hissée en haut pour la faire remarquer, comme ils le font avec le verbe arabe. Pendant que les généraux siphonnent le pactole…

  2. Qu attendre du RCD lui qui dans ses affiches, regardez celle de cette article, met la langue de OKba au dessus de la langue de Massinissa = c est un SIGNE D une SOUMISSION DECLAREE alors ils assument ….

  3. Les militants du RCD qui se sont tuent durant des années sur les arrestations des militants du MAK, URK et RPK; doivent maintenant réfléchir a leurs désolidarité. Ils croyaient que le pouvoir arabo-islamique va leur foutre la paix parce que algérianistes et pro arabo-musulman algérien.

  4. Ait Ameur le problème est que les kabyles bisounours RCD et FFS croient qu’on peut changer le système de l’intérieur en bons Algérianistes qu’ils sont . Ils s’identifient en cela à Abane Ramdane qui a trahi le berbérisme avant que le pouvoir arabiste se débarrasse de lui pour le récompenser de nous avoir affaiblis . Les bisounours pseudos opposants qui ont ignoré leurs frères Kabylistes hier se retrouvent dans le même schéma et leur sort est tracé . Le général G Salah ne fait qu’appliquer les vieilles recettes . Bien sûr si eux se sont réjouis du sort fait notamment aux makistes , les Kabyles même indépendantistes ne peuvent accepter qu’on touche à leurs compatriotes quelles que soient leurs convictions . Le but de ce gouvernement est aussi de pousser les Kabyles à se singulariser du reste de la population en les attaquant sélectivement pour diminuer la pression du mécontentement généralisé de sa population qui ne sait plus qui ou quoi croire.
    Je pense qu’il ne faut pas céder aux sirènes de la violence ou interférer sous le prétexte des provocations calculées et laisser cet Etat se débrouiller avec ses mauvaises graines et qui a semé le vent récolte la tempête. Ne lui faisons pas ce plaisir ! Restons juste groupés au cas où!

  5. Operation Kabyle Zero en marche: on commence par la classe politique toute tendance. A ma connaissance Karim Tabou n’est pas du RCD. Donc il faut lire ces actes comme font partie de la destruction de la Kabylie. Les recents actes de terros, un general Kabyle assassine, feux de forets et autres actes entrent dans ce schema.

  6. Le clan au pouvoir n’a plus les moyens de partager le butin avec d’autres clans ni d’entretenir les pseudo opposants Kabitchous qui ne servent plus à rien .En prison tout ce beau monde corrompu coûte moins cher . Quant aux vrais opposants il y a belle lurette qu’ils ont quitté le pays et pour ceux qui sont restés , de toute façon ils ne mangent pas dans la même auge que nos généreux (autrefois) généraux . Peu à peu les faux semblants s’estompent, les masques tombent et la dictature des généraux dégénérés enfin peut montrer sa vraie face toute honte bue , la loi du plus fort du moment.
    Ubu roi nu dans toute sa splendeur ; la risée de la planète .

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici