Algérie : Une instance religieuse pour surveiller les banques publiques

0

ALGÉRIE (Tamurt) – Le président du Haut Conseil islamique (HCI), Bouabdallah Ghlamallah a annoncé, lundi à Alger, la création prochaine d’une instance religieuse pour accompagner les établissements bancaires dans la pratique de la finance islamique, composée de spécialistes en jurisprudence dans le domaine de la transaction financière et experts économiques.

Une instance qui sera créée prochainement et qui aura comme rôle d’accompagner les établissements bancaires dans la pratique de la finance islamique et d’appuyer la règlementation arrêtée par la Banque centrale algérienne pour garantir le plein respect des opérations commerciales islamiques. Le hic, à défaut de trouver des solutions idoines pour s’en sortir du marasme économique, le régime algérien tente de se rabattre sur des pratiques cultuelles où le religieux prime sur l’économiste. Une finance islamique au secours d’un système maléfique ? à vrai dira, les deux font bon ménage dans une Algérie devenue une république bananière.

Amnay