Algérie : Saïd Bouteflika se prépare-t-il à succéder à son frère ?

12

ALGÉRIE (Tamurt) – L’Etat de santé déplorable de son frère, jugé préoccupant, l’incite d’ores et déjà à se préparer à toute éventualité. Ne faisant confiance à personne, Saïd Bouteflika caresse même le rêve de succéder à son frère, selon nos informations.

Le départ de son frère signifierai la fin du règne de sa famille et de ses privilèges. Saïd Bouteflika sait qu’une bonne partie des militaires l’attendent au virage. Selon nos sources, l’enfant d’Oujda a déjà commencé à tisser des relations un peu partout en Algérie. Il se prépare à toute éventualité et a donc aussi garni quelques comptes bancaires « ailleurs ».

Le musellement de la presse est l’une des stratégies de« Bouteflika Frère» et de son clan. Aucun titre de presse ne souffle mot sur son frère gravement malade. Ils ne sont autorisés à la publication que d’articles prouvant que le président gère encore le pays. Même à l’étranger, notamment en France, Saïd Bouteflika a réussi à calmer les détracteurs de son frère. Il a convaincu toute la classe politique de se taire. Même l’opposition est moins farouche ces derniers temps.

Après avoir ramené de son côté le FFS, même le RCD est moins critique ces derniers temps. Le reste des partis politiques algériens ne font que de la figuration.

Saïd Bouteflika prépare ses arrières. Ne voulant pas un dirigeant en dehors de sa famille, donc l’option de le voir prendre les rênes officiellement est la plus plausible au rythme des activités qu’ils mènent ces jours-ci.

Saïd F

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici