Algérie, vers la réhabilitation du FIS

1
Les islamistes algériens
Les islamistes algériens

ALGERIE (TAMURT) – Profitant dU chaos qui règne en Algérie en ce moment, le régime profite pour réhabiliter les anciens terroristes et les autoriser à activer politiquement. Tous les terroristes qui ont été dans les maquis et qui sont interdits de toute activité politique, ont désormais le droit d’activer le plus normalement de monde.

On parle même de la réhabilitation du FIS, jusque là interdit de la scène politique. Des anciens chefs du FIS se permettent même de rédiger des plate-forme de revendications et parlent au nom des manifestants. Le comble, la presse reprends leurs initiatives comme s’ils étaient vraiment les représentants.

Le régime algérien a toujours voulu remettre ce parti terroriste sur les rails. Les décideurs font appel aux islamistes à chaque fois que le peuple se révolte. Dommage aussi qu’une bonne partie des Algériens soit pour le retour du FIS. Il n’y a qu’en Kabylie que ce parti est vraiment rejeté.

Le scénario des élections de 1991 risque de se répéter. L’Algérie est au bord de l’explosion, et même la Kabylie risque gros si son peuple ne réagi pas pour parer à l’éventuelle prise de pouvoir par les islamistes.

Nadir S.

1 COMMENTAIRE

  1. L’islamisme d’Etat est aussi de la partie. Les accords «  »secrets » » consistaient en l’islamisation de la socièté ce que l’école a fait plus que ce que pourrait le Fis, la légalisation sera fruit de l’accord en contre-partie de l’impunité. Leurs accords n’engagent que les arabistes et islamistes, une affaire arabo-arabe qui n’a jamais regardé la Kabylie. Comités des villages Araches parlement Kabyle. L’Etat réel en Kabylie est l’unique rempart.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici