Les algériens ont rejeté à l’unanimité le congrès de la Soummam

16

ALGERIE (Tamurt) – Abane Ramadan, Krim Belkacem et tous les kabyles ont tout fait pour instaurer une Algérie unie. Hélas, les algériens ne veulent pas d’eux.  Tous les algériens ont rejeté les résolutions du congrès de la Soummam, tenu le 20 août 1956.

Tous les chefs historiques ont aussi rejeté ce congrès, à l’exception de Benkhedda et Larbi Benmhidi. Le rejet ne se limite pas à Boumediene et à Benbella. Même Boudiaf l’a rejeté. Seuls les chefs historiques kabyles l’ont adopté et soutenu même après l’indépendance, à l’image de Hocine Aït Ahmed. En un mot, les Kabyles ont tout fait pour l’Algérie, et n’ont récolté que haine et mépris. Ce sont les algériens qui ne veulent pas des kabyles et cela a été ainsi depuis des siècles. Si les kabyles ont choisi, aujourd’hui, le chemin de l’indépendance, ce sont les algériens qui les ont poussés.

Le cas du congrès de la Soummam, un congrès salvateur pour la guerre de libération et unificateur, mais qui a été rejeté par tous les algériens en est la meilleure preuve. On dirait que ce congrès, initié par les kabyles et organisé en Kabylie, a fait plus de mal aux algériens qu’à la France coloniale. Abane Rmadane est accusé même de trahison pour avoir réussi à unifier toutes les forces politiques algériennes autour de la question de l’indépendance ! Y a-t-il un avenir avec  un pouvoir et un peuple de plus en plus ingrats envers les kabyles ? On a interdit à ceux là même qui ont libéré l’Algérie de s’exprimer dans leur langue !

Lounès B