Ali Benflis n’a jamais donné d’explication sur la marche du 14 juin 2001

0
Ali Benflis
Ali Benflis

KABYLIE (Tamurt) – Le faux opposant algérien, Ali Beflis, qui était premier ministre lors de la marche des Kabyles sur Alger, le 14 juin 2001, n’a jamais évoqué cet épisode ni donné la moindre explication sur ses ordres aux services de sécurités de réprimer les manifestants pacifiques kabyles. Depuis cette marche, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. Ali Benflis a été écarté  du sérail. Son mentor, le général Toufik, a essayé par tous les moyens de le placer à la tête de la présidence, mais sans succès. Depuis, Benflis, joue le rôle de la fausse opposition au point même de reconnaître les revendications du MAK.

Mais, il n’a jamais fait son mea-culpa  sur la marche du 14 juin 2001. Ce jour là, Ali Benflis avait même ordonné la libération des détenus pour empêcher les Kabyles de marcher sur Alger.  Au soir de la manifestation, il avait déclaré à la télévision algérienne : »Je remercie les services de sécurité et surtout les Algérois qui ont défendu héroïquement Alger contre l’invasion et la destruction des ennemis de la nation (comprendre les Kabyle) qui agissent sous les ordres des puissances étrangères ».
Aujourdhui, ce même Benflis est présenté par la presse algérienne comme le leader de l’opposition « le plus intègre ».

Ravah Amokrane