Ali Dilem a envoyé balader ses détracteurs

1
Dilem, A.
Dilem, A.

ALGERIE (TAMURT) – Les arabisants, ou bien les racistes, qui se sont attaqués gratuitement au célèbre caricaturiste Kabyle Ali Dilem, sont restés sur leur faim. Ils n’ont même pas eu droit à une réaction de l’ami de Matoub Lounès. On lui reproche d’avoir exprimé du racisme envers les Arabes dans une récente caricature publié par son journal Liberté.

Dans d’autres caricatures, il a encore une fois fait allusion à son attachement à la culture amazighe, à l’occasion de Yennayer et son rejet du régime d’Alger. En un mot, il a envoyé balader ses détracteurs. Égal à lui même, Dilem Ali, est resté zen et pragmatique. Un réponse digne d’un intellectuel de haut niveau. Personne ne lui a jamais fait peur. Ni les généraux, ni les islamistes ni les FLNistes! Le talent de Dilem Ali conjugué à son courage ont fait de lui un caricaturiste exceptionnel et mondialement connu.

Plusieurs télévisions étrangères et journaux sollicitent souvent ses services. Mais, lui, il reste modeste. Il n’aime pas les feux de la rampe. Il mène son combat pour la démocratie et l’identité Amazighe à sa manière depuis son jeune âge. Il est dans le sillage de Matoub Lounès et de Mouhand Fellag.

Ravah Amokrane