Ali Laskri attaque avec des armes à feu le siège national du FFS

1
Attaque du siège du FFS à Alger
Attaque du siège du FFS à Alger

ALGER (TAMURT)  – Un commando composé de 26 baltaguias ont attaqué, le jeudi soir, vers 20 heures, le siège national du FFS, situé à Alger. Les assaillants, cagoulés et dont deux armés de fusils à pompes, ont chassé les militants et les dirigeants du parti qui se trouvaient sur place.

Au même moment, le fils d’Ali Laskri avec ses partisans ont annoncé sur les réseaux sociaux qu’ils sont derrière cette attaque. Deux coups de feu ont été tirés à l’intérieur du siège, heureusement sans faire de blessés graves. Immédiatement, des centaines de militants du FFS se sont rendus sur les lieux. Les services de sécurité n’ont pas seulement refusé d’intervenir dans cette prise d’otage, mais ont même protégé les preneurs d’otages.

Vers 3 heures de matin, le commodo dirigé par un repris de justice de Mirabeau a quitté les lieux tranquillement sous les yeux des policiers. D’après des dirigeants de ce parti, dont Hayat Tayati membre du présidium, Ali Laskri a envoyé des baltaguias pour récupérer des documents relatifs aux dépenses du parti.

On parle d’un trou de 18 milliards de centiles dans les caisses du FFS. Ce qui s’est passé hier au siège du FFS est un fait inédit en Algérie. On dirait un coup d’Etat. Le régime d’Alger a toujours tout fait pour neutraliser le parti de Hocine Aït Ahmed avec l’aide d’infiltrés du DRS et d’opportunistes.

Nadir S.

1 COMMENTAIRE

  1. Ne jamais assumer l’ information algérienne comme vraie définitive car nous n’avons aucun des éléments ni en amont comme en aval. Du reste nous sommes aussi à l’ obscur des raisons et but qui ont fait que ce parti s’ FLN ise. Guarassen m’ yousnen

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici