Ali Laskri, premier secrétaire du FFS à partir de Souk El Tenine : « Je ne commente pas la nomination de Abdel Malek Sellal « 

13

BOUGIE (Tamurt) – Rencontré à Souk El Tenine (commune balnéaire située à l’Est de Bougie) où les travaux de l’université d’été du FFS ont débuté depuis mardi dernier, Ali LASKRI fustigera les tenants du pouvoir auquel appartient désormais la formation chère à Ait Ahmed, en les accablant d’une mauvaise gestion du pays qui n’aurait pas arrêté d’engendrer des contestations populaires, situation qui reste sans précédent.

D’ailleurs sur le plan politique et institutionnel, il rappellera à l’assistance que cette dernière a certainement constaté que les élections législatives passées n’ont pas permis de créer une nouvelle dynamique politique que ce soit dans les institutions ou dans la société.
Cependant, rajoutera ce dernier, il faut espérer que ce qui n’a pas pu être réalisé par la voie électorale a des chances de se concrétiser à la faveur des prochaines décisions politiques pour peu qu’il y ait un minimum de volonté politique de la part des décideurs de ce pays.

Concernant la situation à laquelle est confrontée son parti, l’orateur paraphrasera le secrétaire fédéral de Bougie qui l’avait précédé à la tribune et qui avait lancé un message à l’intention de la corporation journalistique en l’informant que le parti n’enregistre pas que des défections mais aussi beaucoup d’adhésions et de réadhésions qu’il faut porter à la connaissance de la population.

Le FFS serait, selon Ali Laskri, en phase de restructuration et prépare sa participation aux élections locales prochaines.

Amaynut