Ali Yahia Abdenour et Arab Aknine honorés par l’association « Allagh »

1

TIZI-OUZOU (Tamurt) – L’Association Culturelle et Scientifique « allagh » de la Commune de Tizi-Ouzou,  activant dans le Village Vuhinun, a attribué le Prix Taous Amrouche, pour sa seconde  édition, à Ali Yahia Abdenour et Arab Aknine, deux Hommes de conviction et de combat, appartenant à différentes générations mais militant pour des idéaux de liberté, de dignité et de l’identité.

La cérémonie était des plus solennelles. Il était dix heures quand les lauréats et les invités d’honneur ainsi que les citoyens de toutes les franges de la société arrivèrent à l’école primaire  du Village de  VUhinun où une assistance fort nombreuse était déjà sur place pour accueillir d’abord Arab Aknine, un des lauréat du Prix Taous Amrouche,  artisan du Printemps Amazigh de 80 alors qu’il était un étudiant de 22 ans. Il était un ancien animateur du MCB et défenseur impénitent de  la culture et la langue amazighes. Maitre Ali Yahia,était représenté à cet hommage par Lakabi Arziki un de ses amis de combat qui a lu en son nom une lettre aux présents qui ont été émus par les références historiques amazighes sur lesquelles Maître Ali Yahia s’est fondé pour réaffirmer l’amazighité de toute l’Afrique du nord . Des  personnalités du monde kabyle ont honoré cet hommage par leur présence notamment   le maire de Tizi-Ouzou , le Secrétaire Général du Congres Mondial Amazigh, Belkacem Lounes, Hocine Azem également, Vice-president du CMA, les chanteurs Mouloud Assam, Oulahlou l’auteur de la chanson « pouvoir assassin » ainsi que des journalistes de plusieurs titres tant en version papier qu’en version numérique. Après que deux animatrices de l’événement aient présenté les bio-express d’Arab Aknine et d’Ali Yahia Abdenour, en soulignant leurs engagement et combat indéfectible pour la cause amazighe, la parole a été cédée à Arab Aknine pour présenter une communication sur une rétrospective du Printemps Amazigh auquel il a largement contribué en tant qu’étudiant à l’Université de Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou.

D’ailleurs,  l’assistance fort nombreuse avait participé au débat qui s’en est suivi avec Arab Aknine durant plusieurs heures d’autant plus qu’elle était curieuse de connaître les enjeux du printemps amazigh et du combat qui a été mené sans relâche et sans concession  pour la cause des années durant en dépit des arrestations et des autres risques qui pesaient sur les acteurs du MCB. La remise du Prix Taous Amrouche à été faite à Arab Aknine par Belkacem Lounes et au représentant d’ Ali Yahia Abdenor par Mouloud Assam.  Cet hommage pour Ali Yahia et Arab Aknine rendu par l’Association Allagh a pour objectif de rehausser les engagements des militants et des militantes de la cause amazighe. Il est à noter qu’une exposition était organisée par les membres de l’association Allagh durant toute la journée sur les deux hommes militants et défenseurs de la culture amazighe et des Droits de l’Homme. L’événement a été clôturé en apothéose par un grand gala artistique dont la vedette de la chanson engagée Oulahlou a émerveillé l’assistance par ses œuvres connues par cœur et répétées en chœur par celle-ci.

Ravah Amokrane