Ali Yahia Abdenour s’est retrouvé tout seul

5
Me Ali Yahia Abdenour

ALGERIE (Tamurt) – L’infatigable militant des droits de l’homme, Ali Yahia Abdenour, âgé de 92 ans, s’est retrouvé tout seul sur la scène politique, après que ses alliés politiques aient décidé de participer aux législatives algériennes.

Les membres de la Coordination Nationale pour la Liberté et la  Transition Démocratique, chapeautée par les islamistes, Ali Benflis et le RCD, ont tourné le dos à Ali Yahia. Ses amis les plus proches, à savoir ceux du RCD, ont aussi fait volte-face, laissant le vieux Ali Yahia tout seul. Une trahison qui a fait trop de mal à ce vieux militant, selon un de ses proches. Il était l’un des fervents opposants à toute participation aux élections pour bannir le régime, mais ses compagnons circonstanciels lui ont faussé lcompagnie. Le RCD, le Hamas et Djabbalah, présentés par la presse algérienne comme les leaders de l’opposition,  ont préféré prendre part aux législatives et bénéficier des avantages financiers de la députation.

Le ralliement au clan de bouteflika par ces partis confirme d’abord que la CNTLD était créée et gérée par le clan du général Toufik, mais aussi que la participation du RCD et des islamistes aux élections confirme qu’ils ont négocié des quotas. D’ailleurs le RCD qui connait déjà son nombre de sièges ne mène pas vraiment une campagne active sur le terrain. Le parti se contente de petites sorties juste pour les apparences.

Racah Amokrane