Alors que l’ex-maire de Barbacha a été arrêté par la police : Le siège de la wilaya de Bougie « caillassé »

7

BOUGIE (Tamurt) – Appelée en renfort, la police a utilisé la matraque pour tenter de disperser les mécontents, blessant à l’oeil un jeune qui se trouve être le cousin du maire sortant Mohand Saddek Akrour. Celui-ci, voulant prendre langue avec ces derniers pour tenter d’apaiser la situation, a été embarqué avec une quinzaine d’autres personnes.

En fin d’après-midi, seul ce militant du parti socialiste des travailleurs était encore en détention alors que ses sympathisants ont été relâchés.Ayant obtenu, lors des élections du 29 novembre dernier, 5 sièges sur les 15 que compte la commune de Barbacha, Mohand Saddek Akrour a été intronisé Maire par la population qui ne voulait pas entendre parler du maire RCD élu par ses deux colistiers, trois élus du FLN et deux du FFS alors que les 5 élus du PST, formation à laquelle appartient Mohand Saddek Akrour, et le seul élu du RND s’y sont opposés.

Plusieurs actions ont eu lieu à Barbacha et d’ailleurs la dernière a failli voir les sympathisants et les opposants aux deux clans d’élus s’affronter. La stratégie du pouvoir pour la Kabylie a, apparemment, eu ses fruits.

Amaynut

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici