Amara Benyounès sort par la petite porte!

43

ALGER (Tamurt) – Décidément le pouvoir algérien peine à trouver un homme ayant du poids et surtout de crédibilité en Kabylie. Tous les hommes politiques kabyles testés jusque là par le pouvoir algérien n’ont pas donné satisfaction. Bien au contraire, dès qu’un Kabyle est nommé au gouvernement, il est rejeté et vomi par tous les Kabyles. Ni Ouyahia, ni Khalida et encore moins  Amara Benyounès n’ont pu réussir à gagner la sympathie du peuple kabyle.

Amara Benyounes vient d’être remercié par Alger et  sort ainsi par la petite porte. En plus de ses incompétences en politique, notamment ses carences en matière de communication, son nom est mêlé ces dernières années dans des affaires de corruption.

Selon notre source, c’est lui qui était derrière les déboires de la compagnie aérienne française Aigle Azur, dont le PDG est un Kabyle. Un coup bas initié par Amara Benyounes dans le but de régler ses comptes avec les responsables de cette compagnie qui refusent les chantages commerciaux de son Frère Mohand Akli qui veut leur imposer un marché douteux dans le secteur du tourisme. Cette affaire a fait couler beaucoup d’encre en France, ce qui a même provoqué un problème diplomatique entre les deux pays. L’erreur de trop pour Benyounes qui passe en priorité les affaires commerciales de sa famille, en oubliant le soutien indefectible que la France apporte au clan de Bouteflika.

Un rapport des services de renseignements sur cette affaire a anticipé le limogeage d’Amara Benyounes par Saïd Bouteflika. On dit même que ce remaniement a été provoqué par cette affaire et le changement des deux autres ministres n’est qu’un prétexte pour faire croire  qu’il s’agit d’un remaniement ordinaire.

Lounès B