Les Amazighs s’imposent en Lybie

6
La Lybie aujourd'hui

LIBYE (Tamurt) – Les premières leçons de tamazight ont eu lieu  dans des écoles de fortune nichées au cœur de la montagne, alors que la guerre faisait encore rage dans toutes les contrées libyennes. Les Amazighs libyens veulent faire revivre leur culture et leur langue après la mort de Kadhafi qui les avait, durant son règne, combattus par tous les moyens.

D’ailleurs, une anecdote le souligne parfaitement et elle nous a été racontée, il y a quelques années de cela, par Lounes Belkacem. Alors qu’il était président du congrès mondial amazigh, il avait, en compagnie d’une délégation, visité les Amazighs de Libye. Mais, rusé qu’il était, Kadhafi a fait accompagner cette délégation par les services de sécurité, motards y compris, pour que les populations ne puissent pas dire des vérités. Pourtant des langues se sont déliées. Un  défenseur de l’identité amazighe s’est plaint de n’avoir pas pu inscrire son fils à l’état civil car le prénom Massinissa était banni par l’administration libyenne. Ayant exposé le cas au président Kadhafi, celui-ci niera cela en déclarant à la délégation que ce citoyen pouvait le faire sans aucun problème. La politique du rais libyen ne l’a pas mené trop loin. N’a-t-il pas été lynché et abattu par ses propres concitoyens ?

En effet, 1973, Kadhafi avait lancé sa « révolution culturelle », selon laquelle toute publication ne répondant pas aux principes édictés dans son Livre Vert devait disparaître. En faisaient partie celles mentionnant le peuple amazigh. Selon Kadhafi, les Amazighs étaient « d’origine arabe » et leur langue un « simple dialecte ». La déclaration, à la naissance, de prénoms non arabes fut ainsi proscrite, la première association amazighe de Libye, interdite, et quiconque impliqué dans la mise en valeur de cette culture était poursuivi en justice. Ceci confirme la dénonciation  de ce brave militant de la cause amazighe.

Aujourd’hui, les amazighs de Lybie continuent à combattre pour la reconnaissance de leur langue et de leur culture et apparemment, cela aboutira plus tôt que prévu. Tant mieux pour Tamazgha. La photo qui illustre l’article en dit long sur le intentions des amazighs de Libye, civils ou militaires.

Amaynut  

6 COMMENTAIRES

  1. FRanchement personne ne parle de ces Imazighen de Libye. Meme le drapeau lybien a ete arabise recemment. Quelle ville majeure de Lybie controlent t ils . Les Arabes sont en trein dereprendre le controle du pays aux arab0-djihadistes mais ou sont nos Imazighen dans cette equation ?????

  2. il faut que vous minimiser cette option sinon ikhabithen ils vont diaboliser cette survie amazighone , le pouvoir est specialisé dans la diabolisation et les coups bas envers les amazighs de libye , ils vont planifier par jalousie du monstrialé injurieux et racistes , comme le cas d´un dream d´Azawad
    s´evapore dans la diabolisation terrestre .
    Laisse les amazighs Libyeens dans leur boulot discret , loin des visions des monstres injurieux .

  3. A mon avis, le dicta de la pensée humaine est la traduction d’une loi satanique qui existe depuis plus de 40 siècles :
    « Celui qui se tait sait, celui qui parle ne sait pas ».

    Merci.

    • Comme le dit Feu Djaout « parles et meurs sur le champ de bataille  » au lieu de mourir en silence!

  4. La nouvelle constitution libyenne rédigée dans un pays du golfe ! (le sultanat d’OMAN) ne fait aucune référence ni à l’histoire Numide de la LIBYE ni à la langue AMAZIGH ! (même pas comme langue et civilisation) .
    Aussi les représentants des AMAZIGH Libyens du ADRAR “NEFUSSA” ne sont pas associés aux négociations (qui se déroulement actuellement entre les Nationalo-baathistes et les islamo-terroristes).
    Ce qu’ignorent les baathistes libyens c’est que le mot “LIBYE” est un mot d’origine AMAZIGH, et non ARABE.

  5. Reponce a UGADEGH
    La nouvelle constitution libyenne rédigée dans un pays du golfe ! (le sultanat d’OMAN) ne fait aucune référence ni à l’histoire Numide de la LIBYE ni à la langue AMAZIGH .

    Si la constitution rédigée dans cette Soltanat d´Oman ! veut dire les mains forte de la famille Kadafi réfugiés labas ,
    donc sans leur consultation et décision des enfants de Kadafi et sa femme ! la Libye est toujours sous l´ombre des Kadafiste .

Comments are closed.