Amizour – Le FLN agit en tant que parti d’oppostion

1

Comble de la politique. Le FLN se retrouve dans l’opposition à Amizour. Dans une déclaration, le FLN, par le biais de sa Kasma locale, dénonce la gestion autoritaire et opaque du maire FFS.

Il est reproché à l’édile communal et les membres de son exécutif de faire dans le clientélisme. Des recrutements faits dans une opacité totale, le bitumage de routes menant à leurs domiciles et le cas du détournement, par un adjoint au maire, d’un terrain prévu pour la construction de la crèche communale, sont, entre autres, les griefs retenus à leur encontre.

Ils demandent aux pouvoirs publics d’envoyer une commission d’enquête pour situer les responsabilités et prendre les mesures nécessaires.

En réponse à une première mise en demeure faite, au maire, au début de l’année, par cette même formation politique, celui-ci avait promis de rendre public son bilan et de prouver qu’aucun de ses pairs de l’exécutif n’a violé la loi.

Il est utile de rappeler que l’assemblée communale d’Amizour, dirigée par un maire FFS, est constituée de 4 élus du FFS, 6 du FLN, 1 du RND et les 7 autres sont élus sur deux listes indépendantes.
L’alliance des élus indépendants et de celui du RND avec les quatre élus sur la liste FFS ont permis à ce parti de prendre la présidence.

De Bougie, Amaynut.info