Animant une conférence à Bougie : Mouloud Hamrouche rejette l’islam

11

BOUGIE (Tamurt) – L’islam n’est pas une solution, semble vouloir dire l’orateur et d’ailleurs il confirmera cela en affirmant que les musulmans abandonnent, à chaque fois, la population.

Cela a commencé par les ottomans qui, détenteurs à l’époque des rênes du califat musulman, ont abandonné, en 1830, les algériens pour les livrer aux français.

En rejetant l’islam, l’ex-chef du gouvernement veut couper l’herbe sous les pieds des politiciens et autres courants islamistes qui appellent à la réhabilitation du FIS dissous.

Bien entendu la situation politique et sociale du pays a été abordée par le conférencier.
Ce dernier dira tout de go que la démocratie est totalement absente en Algérie.
Il n y a pas d’Etat, semble vouloir déclarer l’ex-chef du gouvernement, en faisant remarquer que malgré la présence de députés, il n y a pas de parlement et la présence de ministres n’a pas mis en avant la présence du gouvernement lequel est, d’ailleurs, toujours absent en tant que tel.

Celui qu’on considérait comme le chef de file des réformateurs sous Chadli Bendjedid et simple porte-parapluie sous l’ère de Houari Boumediene, a appelé à un nouveau consensus national pour une sortie de crise et éviter la catastrophe à l’Algérie en imposant, sans user de la violence, un changement.

Pour ce dernier, le pouvoir n’a jamais été inquiété et se maintient, d’ailleurs, contre vents et marées car la société n’arrive pas à s’organiser.

Amaynut

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici