Anniversaire amer pour François Hollande

0

Des alliés présumés de François Hollande ont joint mardi leurs jugements amers aux vives critiques de l’opposition pour célébrer le deuxième anniversaire de l’arrivée au pouvoir du président le plus impopulaire de la Ve République.

Le chef de l’Etat, qui a connu un début de mandat marqué par la hausse du chômage, une contestation monstre contre le mariage homosexuel, une hausse d’impôts de 30 milliards d’euros et une vie privée étalée au grand jour, a marqué l’événement par une interview d’une heure sur RMC et BFM TV. »Je n’ai rien à perdre (…), ce qui compte, c’est que le pays ait tout à gagner », a-t-il dit en émettant l’espoir que le timide retournement économique entrevu lui permettrait de faire baisser le chômage et de pouvoir se représenter.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici